La Chine s'attaque aux romans pornographiques sur internet

Clément Solym - 16.01.2009

Edition - Société - Chine - censure - romans


La Chine des paradoxes et des contradictions a encore frappé. Alors que les ventes de livres ont connu une forte augmentation grâce à internet l'an passé, pour atteindre un marché évalué à 51,3 millions de yuan, 5,7 millions €, le gouvernement vient de prendre une série de mesure pour faire un grand ménage de printemps, un chouia en avance, sur la Toile.

En effet, dans le cadre d'une campagne dite de nettoyage du net, et ciblant la pornographie ou plus globalement tout contenu susceptible d'offenser, ou porter atteinte, à la moralité, le gouvernement a aujourd'hui procédé à l'arrestation de 28 personnes, soupçonnées d'activités plus ou moins liées à la sexualité sur le net.

Quel rapport avec le livre ? Eh bien parmi les prochaines actions que les autorités vont mener, l'une des cibles privilégiées sera la littérature pornographique en ligne, à savoir les romans que l'on peut consulter, et probablement ceux que l'on peut télécharger. Une censure de plus pour un pays qui n'est plus à cela près, mais surtout une perte évidente pour l'avenir des livres électroniques tout autant que des lecteurs.

En effet, selon nos informations, confirmées par plusieurs revendeurs de littérature érotique ou pornographique en format ebooks, les ventes de ces livres sont pour le moins importantes et représentent une grosse partie du marché.

Outre le fait que cela porte atteinte aux libertés individuelles, bien évidemment...