La Chinoise Mian Mian porte plainte contre Google books

Clément Solym - 30.12.2009

Edition - Justice - Mian - porte - plainte


Après avoir écopé de 300 000 euros d'amende dans le procès qui l'opposait à la martinière, Google fait l'objet d'autres plaintes. Mais pour la première fois, elle émane de la Chine. L'auteure chinoise Mian Mian a porté plainte, ainsi qu'elle l'avait indiqué, contre le moteur de recherche Américain, pour avoir mis à la disposition du public son dernier roman Acid Lovers sur Google Books.

Mian Mian est une auteure Chinoise sulfureuse de 39 ans qui a écrit Des bonbons chinois et Panda Sex (paru au Diable Vauvert). Le premier était le pendant Chinois de Requiem for a dream et le second fût plus expérimental, fort de la réputation acquise par Mian Mian.

Elle réclame plus de 6000 euros de dommages et intérêts pour un livre... interdit en Chine, tout comme ses précédentes parutions. La plainte est tout de même étudiée actuellement par un tribunal de Pékin.

Deux autres organisations d'écrivains chinois s'en prennent également à Google, qui est accusé de numériser des oeuvres sans autorisation. Des plaintes s'élèvent donc de toutes part contre Google et pourraient marquer un coup d'arrêt pour la numérisation de titres à tout va.

On estime à 80 000 le nombre de livres d'auteurs chinois présents dans Google Books.