La CIA inquiétée par l'élection du président chilien Salvador Allende

Julien Helmlinger - 14.08.2013

Edition - International - Diplomatie - Salvador Allende - Etats-Unis


Comme le rapporte UPI : l'auteur du livre The CIA in Chile, Carlos Bosso, soutiendrait que la montée en puissance de la gauche politique en Amérique latine, au cours des années 60 auraient été perçue comme une menace par les États-Unis. Selon le journaliste écrivain, l'élection du leader socialiste Salvador Allende à la présidence du Chili, aurait conduit la CIA à s'impliquer dans la fomentation de son assassinat en 1973. 

 

L'écrivain y est allé de son retour sur l'époque de la Guerre froide et du mandat de Richard Nixon à la Maison Blanche. Un homme d'État américain guère réputé pour ses affinités avec les marxistes. Bosso, pour parvenir à son analyse, s'est basé sur des documents déclassifiés de la CIA, concernant notamment les guérillas locales contemporaines ainsi que les prises de pouvoir par les groupes politiques de gauche.