La CIA s'estime calomniée par le livre de Ron Suskind, et riposte

Clément Solym - 23.08.2008

Edition - Société - CIA - Suskind - falsification


La CIA n'est clairement pas heureuse d'un livre écrit par Ron Suskind, 'The way of The World' ; de fait, l'auteur y raconte ce que l'organisme a pu commettre de malversations diverses, et autres vilenies. Ainsi dans une lettre, la CIA répond et considère ce livre comme « profondément offensant, pour les hommes et les femmes qui travaillent ici, autant qu'il devrait l'être pour tous les Américains ».

L'auteur accuse entre autres dans son livre, la CIA de falsification de documents et d'informations auprès du public. La Maison blanche aurait en effet intimé à la CIA de fabriquer de toute pièce une lettre établissant un lien entre Saddam Hussein et les attentats de septembre 2001.


Il affirme également que les États-Unis ont attaqué l'Irak sachant pertinemment qu'il n'existait aucune arme de destruction massive dans le pays : « Faux, rétorque la CIA, parce que nous avons estimé que Saddam Hussein disposait de telles armes. » Car dans une lettre de réponse, publiée par Publishers Weekly, la CIA a répondu à ce livre. Un délice dont on ne vous privera pas.

« Les allégations sont si graves, y compris celle qui insinue que l'Agence a violé la loi, que nous avons estimé qu'une réponse était à la fois nécessaire et appropriée. » Selon l'Agence, Suskind va bien au-delà de la critique rationnelle. « Franchement, ceux qu'il calomnie avec ce livre méritent beaucoup mieux. »