La colère gronde contre Amazon : la campagne Anonymous revient

Clément Solym - 03.03.2014

Edition - Economie - Amazon - fiscalité - gouvernement américain


Plus de 55.000 personnes ont déjà signé la pétition pour réclamer qu'Amazon se fasse tirer fiscalement les oreilles. Une nouvelle campagne est sur les rails, qui réclame de meilleures rémunérations pour les employés, et que la politique fiscale de la société soit mise à terre. Et le nouveau site, qui porte ces renvendications, ne fait pas vraiment dans la dentelle ; l'humour, oui, en revanche. 

 

Amazon Anonymous expose clairement et simplement les problèmes. Peut-être un peu trop simplement. Dans tous les cas, il expose la situation pour le tout venant : « Nos paquets arrivent peut-être rapidement - mais le comportement commercial d'Amazon n'est pas respectueux. »  

 

Et une fois que cela est dit, tout est posé, en petits Gifs animés

    •               Billions in sales but paying workers poverty wages

       

      Des milliards de dollars de vente, mais des travailleurs payés au lance-pierres

       

 

    •               Receiving more in government subsidies than it pays in corporation tax

       

      Recevoir plus de subventions du gouvernement qu'il ne paye d'impôts des sociétés

       

 

    •                Employing human beings, but treating them like robots

       

      Employer des êtres humains, mais les traiter comme des robots

       

    •               Crushing independent retailers it claims to help

       

      Briser les revendeurs indépendants qu'ils prétendent aider

 

La dernière vague de protestation a commencé avant Noël, quand les employés se sont contentés de réclamer un salaire décent, et c'est sous l'impulsion d'Emily Kenway qu'une pétition a démarré. « Ces histoires illustrent le coût humain du modèle économique d'Amazon, qui est bien trop élevé », clame-t-elle, en soulignant les conditions de travail des employés. 

 

« En ce moment, Amazon ne propose que des emplois de la dernière chance, pour les communautés où ils construisent leurs entrepôts. Nous exhortons tous les personnels d'Amazon à rejoindre la campagne pour protéger leur travail et participer à un mouvement pour de meilleurs salaires, des heures de travail sécurisées et un environnement plus sûr. »

 

 

via ethical consumer