La collection intime d'André Malraux bientôt dispersée aux enchères

Maxim Simonienko - 30.04.2019

Edition - Economie - andré malraux collection - enchères collection malraux - ministère culture art


A l'occasion des 60 ans du Ministère de la Culture, le 19 juin 2019, Artcurial mettra aux enchères la collection intime et inédite d’André Malraux, le premier homme à avoir été à la tête de l’emblématique ministère. Composé d’une centaine de pièces ramenées de ses multiples voyages, cet ensemble d'objets témoigne des passions culturelles de l'auteur de la Condition humaine.
 


 

Malraux, ami des artistes


Tout au long de sa vie, Malraux a été un grand promoteur des arts et des artistes. Grâce à Max Jacob, qui l'intègre à la revue Action en 1920, il rencontre plusieurs artistes talentueux dont Pablo Picasso, Joan Miró, Emile Gilioli ou Georges Braque. Ces derniers lui ont offert des pièces uniques, des oeuvres qu'Artcurial présentera durant la vente aux enchères.

Parmi elles, nous retrouvons une huile sur papier de Georges Braque, Ciel et oiseaux, estimée entre 20.000 et 30.000 €, complétée d'une lithographie en couleurs intitulée Oiseaux dans le feuillage (10 000 - 15 000 €). Nous retrouvons également des oeuvres dédicacées comme un pastel et feutre sur papier de Joan Miró, estimé entre 3000 et 4000 €, ainsi qu'une lithographie de Zao Wou-ki dont la valeur pourrait atteindre les 6000 €.
 

Une vie intime d'artiste


Le premier ministre de la Culture avait lui aussi une âme d'artiste. Cependant, c'est une facette de lui-même qu'il n'a jamais réellement partagé en public. Passionné dès son enfance par le dessin et les félins, il signait toujours ses créations avec un chat stylisé et les offrait à ses proches. Il les appelait des « dyables ».

Les acheteurs potentiels auront ainsi l'occasion d'obtenir l'Ensemble de trois caricatures de Pablo Picasso, une encre sur papier réalisée par l'écrivain. Il aurait peint ces portraits de Picasso durant l'écriture de La Tête d’Obsidienne, en son hommage.

Evidemment, comme tout bon écrivain, Malraux avait son mobilier fétiche. Son bureau installé à Verrières-le-Buisson, sa dernière demeure, dont l'estimation basse est de 4 000 €.
 

Un musée personnel issu des voyages


Considérés comme un « héritage du monde », les objets récupérés aux quatre coins du monde par le lauréat du prix Goncourt 1933 seront pour la dernière fois réunis tous ensemble. Ce « musée imaginaire » de Malraux est constitué d'une Coiffe en turquoise et cuir du Tibet, d’un masque-heaume « cracheur de feu » du Mali ou encore d'une figure de reliquaire Kota gabonaise. Le prix de ces objets de collection varie entre 2000 et 10.000 €.

Une exposition de l'ensemble de la collection intime d'André Malraux aura lieu du samedi 15 au mardi 18 juin 2019 au 7, rond-point des Champs-Elysées (Paris 8e).

<

>


 

Artcurial est une maison de ventes aux enchères pluridisciplinaire basée à Paris. Avec 2 lieux de vente à Paris et Monaco, la maison totalise 195,3 millions d’euros en volume de ventes en 2018. Elle couvre l’ensemble du champ des spécialités : allant des Beaux-Arts aux Arts Décoratifs, des Automobiles de collection à la Joaillerie voire aux Vins fins. 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.