La communication en crise au ministère de la Culture

Antoine Oury - 11.12.2017

Edition - Société - Gaël Hamayon - Marianne Zalc-Müller - relations presse


Longtemps délégué aux relations presse et relations publiques institutionnelles de Radio France, Gaël Hamayon avait rejoint le ministère de la Culture en juin 2017, pour accompagner Françoise Nyssen dès son arrivée au sein du gouvernement d'Édouard Philippe. À sa demande, Gaël Hamayon a quitté le cabinet de la ministre le 6 décembre dernier.


Ministère de la Culture
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

 

Comme l'indique Gaël Hamayon sur son profil Twitter, il ne s'éloigne pas trop de la rue de Valois et retourne à la Maison ronde : depuis 1994, Hamayon y a enchaîné les postes, d'abord à Radio Urgences, puis France Culture, entre 1996 et 2007, France Info, jusqu'en 2014, et enfin Radio France, avant le ministère.

 


Un arrêté du 5 décembre 2016 annonce son remplacement, « à sa demande », par Marianne Zalc-Müller. Mais un collègue de Gaël Hamayon, Frédéric Martel, qui officie sur France Culture, assure sur Twitter que ce départ fait suite à « l'inexistence » de Françoise Nyssen dans les médias, ce qu'avait remarqué Emmanuel Macron à propos de certains de ses ministres il y a quelques jours, d'après Le Canard Enchaîné.

 
 
Sortie de Sciences Po en 2001, Marianne Zalc-Müller a travaillé au cabinet de Bertrand Delanoë entre 2007 et 2009, puis comme Conseiller technique communication et stratégie économique du territoire au cabinet de Claude Bartolone. À partir de mai 2012, elle devient Conseillère politique du Ministère de l'Économie du redressement productif et du numérique.

Nyssen défend le budget de la Culture pour 2018
devant le Sénat


Avec le premier gouvernement du mandat d'Emmanuel Macron, le ministère de la Culture avait perdu son autre casquette autour de la « Communication » : avec cette nouvelle venue de l'économie, de quoi redresser le tir ?

Mise à jour 12/12 :

Sur Twitter, Gaël Hamayon a publié un message sur la situation, en prenant soin de préciser #NonAuxFakeNews...