La Compagnie du Chat Noir, dernière librairie sonore de France, ferme ses portes

Antoine Oury - 30.11.2017

Edition - Librairies - compagnie du chat noir - librairie sonore France - librairie audio


Les livres audio font peu à peu leur entrée sur le marché du livre français, mais certains se consacrent à l'ouvrage depuis des années. Des éditeurs, bien sûr, mais aussi des libraires, comme La Compagnie du Chat Noir, à Clermont-Ferrand, la dernière librairie sonore en activité. Les cofondateurs, Catherine et Denis Uberti, expliquent qu'ils préfèrent anticiper l'effondrement du livre audio physique.

 

La Compagnie du Chat Noir, à Clermont-Ferrand (via LIRA)


 

Fondée en 2005, La Compagnie du Chat Noir s'était installée rue Verdier Latour avant de déménager en haut de la rue des Gras, à Clermont-Ferrand, dans l’ancienne librairie Rome : spécialisée en livres audio, l'enseigne était la dernière librairie sonore, dédiée au livre audio, de France. Les deux dernières, avant elle, se trouvaient à Paris : Mots et Merveilles, dirigée par Edgar Haddad, mène désormais son activité sur Internet, tandis que la librairie Livraphone, dans le 15e arrondissement, a fermé ses portes.

 

Les deux fondateurs de La Compagnie du Chat Noir expliquent la fermeture de leur établissement par la situation du marché du livre audio : « La clientèle n'était pas suffisante, ça c’est sûr, mais on est aussi menacé par le téléchargement. Le support CD est en train de disparaître, il y a des éditeurs qui ont disparu, des grosses plateformes se mettent en place, on va être balayé », explique Catherine Uberti à France 3 Auvergne. Contactés, les libraires n'ont pas souhaité faire plus de commentaires.

 

En 2015, la librairie affichait encore un chiffre d'affaires de 93.000 € et des bénéfices, mais « on préfère anticiper et ne pas prendre le risque de se casser la figure », ajoute Denis Uberti.

 
 

La disparition des supports physiques pour le livre audio progresse en effet à une vitesse galopante : le développement de l'offre d'Audible, filiale d'Amazon, et la politique commerciale agressive du géant tend à modifier les usages dans ce sens, pour la littérature adulte du moins. Actes Sud, qui s'est lancé dans le livre audio il y a quelques semaines, a produit des versions physiques, mais les maisons d'édition, qui se font productrices, tendent à se séparer du support physique.

 

« Le tout numérique pourrait favoriser des économies d'échelle, c'est ce que nous espérons, sur la promotion et la présence du fonds : les plateformes peuvent héberger les fichiers, ce que nous ne pouvons pas avoir en librairie, malheureusement », reconnaissait ainsi Éric Marbeau, responsable de la diffusion numérique et des partenariats pour le groupe Madrigall, lors d'une journée professionnelle consacrée au livre numérique.

 

Les start-up à Francfort : Chaï, créer un compagnon audio
pour le livre imprimé

 

Un choix « qui leur retombera un jour sur le coin de la figure », analyse un fin connaisseur du marché du livre audio, vendeur de ce format depuis des années. À la manière du livre imprimé, mais d'une façon plus agressive encore, Amazon risque en effet, avec Audible, de dominer le marché du livre audio et donc, à terme, d'imposer des conditions plus contraignantes aux éditeurs...

 

Catherine et Denis Uberti continueront de promouvoir le texte lu, parlé et joué à travers leur association Le Chat Noir et Compagnie.