La coordination nationale des universités souhaite continuer la lutte contre les réformes

Clément Solym - 05.06.2009

Edition - Société - coordination - universités - prolongation


Malgré la période actuelle, où le passage des examens prime sur les protestations, la Coordination nationale des universités (CNU) souhaite continuer la lutte engagée contre les réformes qui touchent l’université.

C’est du moins ce qui est ressorti de la dernière réunion donné par cet organe, le mercredi 4 juin 2009. Deux dates ont été fixées pour débattre des suites à donner au mouvement : une première à la fin du mois, le 27 juin et, de manière plus stratégique, le 30 septembre, lors de la rentrée étudiante.

Le mouvement de grève à l’université avait été lancé au début du mois de février 2009. Même si la dernière réunion de la CNU, en avril, appelait à la non tenue des examens, un consensus contraire semble s’être dessiné par la suite, chaque université restant maître de son organisation.

Seule mesure retenue à l’issue de cette réunion, l’appel au boycott des jurys de baccalauréat. Toutefois cela n’entravera en rien la bonne tenue de cet examen car les professeurs d’université peuvent être remplacés par un enseignant de lycée.