Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La correspondance entre une Pussy Riot emprisonnée et Slavoj Žižek publiée

Antoine Oury - 20.11.2013

Edition - International - Slavoj Žižek - Nadezhda Tolokonnikova - corespondance


Depuis plus d'un an, Nadezhda Tolokonnikova purge sa peine dans un camp de travail russe, tout comme Maria Alekhina et Ekaterina Samoutsevitch, avec lesquelles elle formait le groupe punk Pussy Riot. Condamnées pour blasphème et vandalisme, elles ont écopé de deux années d'emprisonnement. Depuis le camp, Nadezhda Tolokonnikova mène une correspondance avec le philosophe Slavoj Žižek.

 

 

Palestra Slavoj Žižek

Slavoj Žižek (UnB Agência, CC BY 2.0)

 

 

 Nadezhda Tolokonnikova et le philosophe Slavoj Žižek mènent cette correspondance depuis début janvier de cette année, tandis que la jeune femme reste enfermée dans des conditions déplorables au sein d'un camp de Mordovie, sujet fédéral russe à l'Est de Moscou. 

 

6 lettres sont aujourd'hui publiées dans The Guardian, mais aussi en français dans Philosophie magazine. C'est d'ailleurs à l'initiative du journal que la correspondance a été entamée, alors que Tolokonnikova avait publiquement fait part de son admiration pour le philosophe. Dans les missives, toutefois, la jeune femme n'hésite pas à s'opposer franchement à Žižek, relançant plusieurs fois le débat.

Ici, en Russie, je ressens fortement la position cynique des pays dits développés par rapport aux pays en voie de développement. À mon humble avis, les pays « développés » font preuve d'un conformisme excessif et d'une loyauté exagérée vis-à-vis des gouvernements qui oppriment leurs citoyens et lèsent leurs droits. Les pays européens et les États-Unis collaborent volontiers avec la Russie qui adopte des lois moyenâgeuses et jette en prison les opposants politiques. Ils collaborent avec la Chine, où l'oppression est telle que les cheveux se dressent sur ma tête rien que d'y penser. La question se pose : quelles sont les limites admissibles de la tolérance ? Et à quel moment la tolérance se transforme-t-elle en collaborationnisme, en conformisme et en complicité ?

Les 6 lettres sont disponibles en français, dans leur intégralité, sur le site de Philosophie magazine.

 

(via Open Culture)