La Courneuve promet une réhabilitation rapide de la médiathèque incendiée

Antoine Oury - 29.06.2018

Edition - Bibliothèques - La Courneuve médiathèque - La courneuve bibliothèque - attaque mediatheque voiture belier


Ce jeudi 28 juin au soir, une partie des habitants de la cité des 4000 de La Courneuve, mais aussi des professionnels de la lecture publique du réseau de Plaine Commune s'étaient réunis pour montrer leur indignation après l'attaque à la voiture-bélier de la médiathèque John Lennon. Une grande partie de l'établissement est détruit, a indiqué le maire communiste Gille Poux, mais la ville mettra « tout en œuvre pour que, le plus rapidement possible, ce lieu puisse retrouver une activité ».




 

Le maire de La Courneuve, Gilles Poux, a pris la parole ce jeudi 28 juin à l'occasion d'un rassemblement en soutien aux bibliothécaires de la ville, et pour montrer l'opposition de la population à un attentat à la voiture-bélier commis contre la médiathèque John Lennon, dans la Cité des 4000. L'incident s'est produit vers 1h du matin, dans la nuit de mardi à mercredi. Aucun blessé n'est à déplorer.

 

« Je sais que la police est particulièrement mobilisée pour essayer d'élucider celles et ceux qui ont commis cet acte particulièrement odieux », a souligné le maire de La Courneuve. « Parallèlement à cela, nous allons avoir des contrôles techniques indispensables pour vérifier la solidité du bâtiment », a poursuivi le maire. Si l'intégrité de celui-ci est garantie, « nous mettrons tout en œuvre pour que le plus rapidement possible, ce lieu puisse retrouver une activité, puisse revivre ».

 

En attendant, a indiqué Gilles Poux, les bibliobus de Plaine Commune s'efforceront d'assurer le service public de la lecture auprès des habitants lésés par la destruction de la médiathèque.

 

Bibliothèques : à Plaine Commune, l'intercommunalité
vécue dans la douleur

 

« Il n'y a pas d'autres mots que la bêtise et la haine », a déclaré Gilles Poux, commentant les événements. « S'ils ont quelque chose contre les institutions, c'est aux institutions qu'il faut s'en prendre. S'ils ont des choses à dire à la mairie, il faut venir à la mairie. S'ils ont des choses à dire contre les politiques nationales qui sont injustes dans ce pays, c'est à ces politiques nationales qu'il faut s'en prendre. Et pas s'attaquer à des points d'appui, des lieux de solidarité, d'entraide, qui sont déjà si fragiles, avec les finances que nous connaissons. »

 






Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.