La dernière maison de Charles Dickens bientôt ouverte au public

Antoine Oury - 08.09.2013

Edition - International - Charles Dickens - maison du Kent - Gad's Hill


La maison de Charles Dickens dans le Kent, comté d'Angleterre au sud-est de Londres, abritait depuis les années 1920 un établissement scolaire, mais sera prochainement réhabilité et ouvert au public. Les écoliers et instituteurs ne se sont pas fait exproprier, mais déménagent, le bâtiment n'étant plus habilité à les accueillir.

 


Gads Hill Place

Gad's Hill Place, maison de Charles Dickens (diamond geezer, CC BY-NC-ND 2.0)

 

 

C'est dans cette maison que Dickens finit sa vie, à l'âge de 58 ans, des suites d'une crise cardiaque. Si fantôme il y a, il est plutôt bienveillant : les élèves de l'école publique qui avait repris les murs depuis les années 1920, étaient plutôt bien lotis. David Craggs, professeur principal, met ainsi en avant « la chance de pouvoir apprendre l'anglais dans la chambre à coucher de Charles Dickens ».

 

La maison « n'était pas faite pour le XXIe siècle », explique le professeur pour justifier le déménagement vers des locaux plus modernes. Au bénéfice du grand public, qui pourra donc visiter la maison de l'auteur du Conte de deux cités, rédigé entre les murs de Gad's Hill Place, dans la bourgade d'Higham.

 

La petite petite-fille de l'auteur, Marion Dickens, a elle-même inauguré les deux nouveaux bâtiments qui accueilleront prochainement les écoliers. D'après elle, « les visiteurs qui aiment ses livres pourront passer la porte et sentir la magie que je ressens moi-même ».

 

(via BBC)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.