La dernière nouvelle de Murakami commence avec les Beatles

Louis Mallié - 13.06.2014

Edition - International - Murakami - Yesterday - Beattles


Murakami revient une fois encore vers les Beatles ! En effet, sa dernière nouvelle, publiée dans un numéro du New-Yorker, est intitulée Yesterday, à l'instar du célèbre morceau, et s'ouvre sur une traduction de la chanson en japonais....

 

 

 

 

C'est l'histoire de deux garçons se retrouvant dans un café. Le narrateur, Tanimura, étudie la littérature à l'université, tandis que Kitaru, l'ami avec lequel il converse, est censé repasser un examen raté. D'après Tanimura, Kitaru est « autant que je sache, le seule personne a avoir traduit Yesterday en Japonais, (et ce, dans le dialecte instinctif de la région de Kansai)... »

 

À mesure que l'histoire se déroule, le texte explore les raisons pour lesquelles Kitaru pourrait bien fuir la vie à laquelle il a été jusqu'ici destiné - un thème cher à l'écrivain et à la littérature japonaise en général. « Lorsque j'avais vingt ans, j'ai essayé à plusieurs reprises de tenir un journal, mais ceci se révéla tout simplement impossible. Tant de choses me donnaient envie d'écrire, que je pouvais à peine les retenir, m'isoler, attraper un stylo et les noter dans un cahier... », explique Tanimura, qui occupe le rôle traditionnel de l'écrivain raté...

 

Ce n'est pas la première fois que l'écrivain s'inspire d'une chanson des Beatles pour un titre : il s'en était déjà servi pour son cinquième roman, Norwegian Wood, et avait également nommé une autre nouvelle, l'an dernier, Drive My Car, du nom la première chanson de l'album Rubber Soul sorti en 1965.

 

En outre, les fans anglais de Murakami peuvent se réjouir, puisqu'il sera présent à l'Edinburgh International Book Festival de cet été, afin de promouvoir lui-même la traduction anglaise de son dernier roman, Colorless Tsukuru Tazaki and His Years of Pilgrimage.

 

Via Today Online