La distribution de Kindle Direct Publishing étendue aux librairies

Fasseur Barbara - 12.07.2018

Edition - Les maisons - Amazon Kindle Direct Publishing - KDP POD Amazon - Print On Demand KDP


Kindle Direct Publishing, l’un des deux services d’autopublication d’Amazon, voit ses capacités de distribution débridées : maintenant, elle est étendue aux librairies des États-Unis. Cela permettrait d’attirer plus de lecteurs en présentant les ouvrages en librairies, estime le firme. Mais aussi dans les bibliothèques et universités.


Kindle Fire
Zhao !, CC, BY 2.0


Le géant de la vente en ligne annonce la nouvelle dans un communiqué publié sur son site le 10 juillet. « Grâce à la distribution étendue, vous pouvez distribuer et rendre disponible votre livre (cela ne garantit pas que votre livre sera commandé) aux détaillants, aux librairies et aux distributeurs en ligne. »

L’ajout de cette particularité met fin à la faible différenciation qui persistait entre ses deux plateformes d’impression à la demande, Kindle Direct Publishing et Createspace. Depuis 2016, KDP proposait une alternative aux aspirants auteurs de publication à la demande par le biais d'une plateforme plus intuitive que Createspace.

En effet avec Kindle Direct Publishing, un seul coup d’œil suffit. Toutes les informations sont rassemblées sur un seul tableau de bord d’où tout peut être géré et ce, qu'importe le format choisi, ebooks et livres imprimés. Les auteurs présents sur les plateformes s'arrachaient les cheveux, sans savoir s’il fallait ou non migrer vers KDP. Cet ajout de distribution étendue mettra probablement fin au dilemme pour parachever la transition.

Alors comment ça marche ? « La plupart des sites de commerce en ligne et des librairies trouvent des livres par le biais de leurs relations d’achat avec les grands distributeurs. Si votre livre est proposé par ces distributeurs, les sites de commerce avec lesquels ils sont en partenariat peuvent acheter votre livre. »


Amazon domine outrancièrement
l'autopublication papier aux États-Unis


Seulement, le communiqué précise qu’en activant la distribution étendue, le taux de redevance chute à 40 % du prix catalogue (défini par l’auteur) au moment de l’achat moins les coûts d’impression contre 60 % pour une vente effectuée via les sites Amazon en soustrayant toujours les coûts d'impression.

Les ouvrages seraient disponibles en librairies sous six à huit semaines après activation du service.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.