La diversité n'est pas assez représentée dans le journalisme

Clément Solym - 19.03.2009

Edition - Société - diversité - médias - journalisme


Le CSA (Conseil supérieur de l'Audiovisuel) estime que la diversité n'est pas assez représentée dans le secteur du journalisme. Le problème n'est pas propre au journalisme mais représenter la diversité dans les médias de manière claire pourrait faire bouger les consciences dans les autres corps de métiers.

Le président du club Averroes, qui se bat pour la diversité dans les médias, Amirouche Laïdi explique : « Les médias sont un enjeu car ils façonnent les mentalités et ont donc un rôle essentiel » et précise à un journaliste de l'AFP : « si l'on veut créer des vocations, il faut que les jeunes puissent s'imaginer à la télévision, or il y a actuellement trop peu de référents ».

Le CSA avait constaté en novembre dernier, une très faible représentation de la diversité sur 15 chaînes non payantes. Un fait « inacceptable » et « intolérable » selon le Conseil supérieur de l'audiovisuel. Rachid Arhab, qui travaille notamment sur la diversité pour le CSA « ne croit pas à l'instauration de quotas » cependant il affirme « 2009 est pour nous la dernière année de concertation » et « Les chaînes vont devoir prendre des engagements formels auprès du CSA et s'ils ne sont pas respectés au cours des prochaines années, il pourra y avoir des sanctions ».

Une autre réflexion est menée au niveau des écoles de journalisme. À ce propos, le CSA réunira ce vendredi les directeurs des douze plus grandes écoles de journalisme. Rachid Arhab explique : « On veut comprendre si le blocage se fait avant la formation ».

Pour l'heure des filières parallèles sont montées un peu partout dans les écoles de journalisme afin de favoriser la représentation de la diversité. Certains organismes comme Radio France, France Télévisions et l'Agence France-Presse ont déjà passé des accords de stage avec des écoles. TF1 de son côté a créé via sa fondation une formation en entreprise.