La famille Anderson ne s'offrira pas Books-A-Million

Clément Solym - 19.07.2012

Edition - Librairies - Books-A-Million - Clyde Anderson - chaîne de librairie


La chaîne de librairies Books-A-Million, dont le premier magasin fut ouvert en 1917 par Clyde W. Anderson, est détenue à 53 % par la famille Anderson : en avril dernier, la famille avait fait part de son intention d'acquérir le reste des parts, pour détenir les librairies d'un bout à l'autre du pays. Après un avis défavorable rendu par le conseil d'administration, la famille a jeté l'éponge.

 

Books A Million - Baltimore

Un magasin Books-A-Million à Baltimore (auteur : brewbooks)

 

 

L'actuel président de Books-A-Million, Clyde B. Anderson, qui a été remplacé à son poste de PDG en mars dernier par Terrance Finley, ne s'est pas exprimé personnellement sur l'abandon de sa famille. Seul un communiqué de l'entreprise a été diffusé : « Avoir avoir discuté de la proposition avec la Commission spéciale de l'administration de l'entreprise et ses conseillers, la famille Anderson a décidé de ne pas porter plus avant sa proposition de rachat. »

 

La proposition des Anderson évaluait à 3,05 $ l'action, un montant jugé largement insuffisant par les actionnaires, malgré une cotation en Bourse de 2,49 $ à l'époque. La famille avançait tout de même 22,9 millions $ sur la table... Peine perdue. Avec la décision de la famille Anderson de lâcher l'affaire, les actions ont chuté... à 2,60 $, après avoir grimpé jusqu'à la somme de 3,17 $ ces dernières semaines.

 

Books-A-Million est la deuxième chaîne de librairies aux États-Unis, avec 257 magasins dans tout le pays, sous les enseignes Books-A-Million, 2nd & Charles ou encore Bookland.