La famille de l'auteur Richard Adams récupère les droits du roman Watership Down

Antoine Oury - 02.06.2020

Edition - Justice - Watership Down roman - Richard Adams - Watership Down cinema


Une cour britannique a jugé que les droits d'adaptation du roman Watership Down, écrit par l'auteur britannique Richard Adams et publié en 1972, appartenaient à sa famille, et non au producteur Martin Rosen. Ce dernier avait écrit et réalisé une adaptation animée du livre en 1978. Rosen a été reconnu coupable d'infraction au droit d'auteur, notamment, et doit verser 95.000 $ de dommages-intérêts.




Une cour britannique spécialisée dans les affaires relevant de la propriété intellectuelle, l'Intellectual Property Enterprise Court (IPEC), a jugé, le 27 mai dernier, que les droits d'adaptation du roman Watership Down appartenaient bien à Richard Adams et à ses ayants droit. Après la signature d'un contrat remontant à 1976 pour mener à bien son adaptation du livre, le réalisateur et producteur Martin Rosen assurait qu'il était propriétaire du récit, et qu'il en gérait les adaptations et autres utilisations.

S'estimant titulaire des droits sur l'œuvre, Rosen aurait signé plusieurs contrats, pour une somme totale estimée par les plaignants à 400.000 £. Elle comprenait notamment une licence accordée pour une adaptation de Watership Down en livre audio.

La dernière adaptation de l'œuvre, en 2018 pour la BBC et Netflix, réalisée par Noam Murro, fait aussi partie des adaptations litigieuses. Dans ce cas comme pour d'autres, Rosen n'a pas versé à la famille de Richard Adams, décédé en 2016, l'intégralité des sommes qui leur était due.

« En tant qu'ayants droit de ce roman très apprécié, notre famille a l’obligation de veiller au respect des droits de l'œuvre Watership Down, afin de préserver l’essence de la création de notre père. Après de nombreuses années passées à tenter de résoudre les problèmes directement avec Martin Rosen, nous sommes extrêmement satisfaits de la décision de la Cour. Nous pouvons maintenant aller de l'avant et développer de nouveaux projets qui feront honneur aux messages puissants et pertinents de Watership Down sur l'environnement, l'esprit d'initiative et l'amitié », a souligné Juliet Johnson, fille de Richard Adams, à la tête de la société Watership Down Enterprises.

La décision de la Cour a mis fin au contrat signé par Rosen dans les années 1970, et lui a interdit de poursuivre l'exploitation de Watership Down, sous toutes les formes possibles.



Photographie : Watership Down, de Martin Rosen (1978)

via The Bookseller


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.