Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La femme française enchante toujours les lecteurs américains

Julien Helmlinger - 31.12.2013

Edition - International - French Woman - Mireille Guiliano - Femme


Outre-atlantique on accorderait toujours à la femme française, et notamment parisienne, son chic et sa beauté naturels qui inspiraient déjà la first lady Jackie Kennedy, réputée adepte du glamour à l'européenne. Du moins les ventes de livres semblent en attester tandis que le dernier ouvrage signé par la sexagénaire Mireille Guiliano : French Women Don't Get Facelifts, (soit : Les Françaises ne se font pas faire de liftings) fait un véritable carton en librairies.

 

 

 

 

Ce n'est pas la première fois que l'écrivaine française verse dans les livres de conseils vantant la cuisine, la mode ou le style de vie au sens large des femmes de l'Hexagone. En 2004, son livre French Women Don't Get Fat (Les Françaises ne grossissent pas), publié dans une quarantaine de pays, s'est écoulé à des millions d'exemplaires dans le monde.

 

L'an dernier un autre bouquin avait suscité un débat national sur l'éducation des jeunes Français, le Bringing Up Bébé, concocté par Pamela Druckerman. Les Américains se laissant visiblement attendrir par ces enfants qui disent bonjour et mangent même des légumes entre deux Happy Meals.

 

Les Américaines ne semblent pas jalouses des Françaises, mais plutôt curieuses et intéressées. Elles ne manquent pas de louer leur apparence qu'elle soit vestimentaire ou presque dévêtue, ou encore leur art de vivre à travers des publications en série. Ces dernières semaines, Lucinda Segneri livrait ses recettes de gâteaux, Marie-Anne Lecœur ses petits trucs pour être « chic et élégante », quand Tish Jett partageait ses secrets d'une « beauté sans âge ».

 

« Beaucoup admirent les Françaises, qui donnent l'impression d'être belles sans effort », estime la sociologue Jean Beaman, de l'université Duke. Regrettant que l'on se focalise essentiellement sur la Parisienne des beaux quartiers, elle ajoute : « Ce qui est un peu frustrant, c'est que ce genre de livres brosse un portrait très idéalisé de la France et ne reflète pas toujours sa diversité multiethnique. »

 

Simple fantasme, donc ? Au Royaume-Uni, en revanche, la femme britannique n'entend pas se laisser marcher sur les plates-bandes, si l'on se fie à un titre du Daily Mail « Les femmes françaises ne sont pas parfaites sans effort, elles font juste comme si. » 

 

 

Ces Françaises qui ne grossissent pas, sur Chapitre.com