La fermeture du Virgin des Champs se précise

Clément Solym - 20.12.2012

Edition - Librairies - Virgin Megastore - Champs Elysées - Qatar


Cela fait six mois maintenant que la presse parle d'une éventuelle fermeture du Virgin Megastore des Champs-Elysées. (voir notre actualitté) Hier la direction du magasin a présenté aux représentants du personnel un projet de résiliation du bail du magasin phare de l'enseigne. Les syndicats ont refusé de se prononcer sur la résiliation qui de fait entraînerait la fermeture du magasin.

 

Virgin Megastore, Paris

 Ju_li_a, CC BY-NC-SA 2.0

 

La cession des licences d'exploitation à l'international était aussi à l'ordre du jour : les syndicats ont également refusé de se prononcer sur cette question. Du coup, une nouvelle réunion du CE est prévue pour le 26 décembre pour en parler à nouveau. Difficile dans ces conditions de savoir quel sera l'avenir du magasin qui emploie actuellement 185 personnes. La situation est plus ou moins bloquée.

 

D'un côté une entreprise en difficulté en raison de l'essor du numérique et de l'autre les salariés d'un magasin qui de toute évidence fonctionne encore correctement. Sylvain Alias, délégué SUD et membre du CE a déclaré à l'AFP : « comment envisager  la cession  du principal magasin de l'enseigne qui demeure une vitrine et dégage 20% du chiffre d'affaires de Virgin Stores ? » Il faut croire alors que fermer le magasin des champs reviendrait à fermer tous les autres ou bien changer leur configuration.

 

Il faut croire que le fonds Butler Capital Partners qui gère la chaîne de magasins a reçu une offre de résiliation intéressante de la part du nouveau propriétaire, le fonds souverain du Qatar, la Qatar Investment Authority. Mais nous n'en savons pas davantage sur cette question, si ce n'est une rumeur selon laquelle  10 des 26 Virgin Store en France devraient fermer. C'est le cas déjà de trois magasins, Bordeaux Mérignac, Carrousel du Louvre et Saint-Denis, qui ont mis la clef sous la porte.

 

La direction aurait notamment fait savoir que le loyer des 7000 mètres carrés représentait un coût trop important. En effet, les loyers sur la plus belle avenue du monde sont parmi les plus chers du monde et la rumeur dit que le fonds qatari aurait un futur client en la personne du constructeur allemand Volkswagen. Personne n'a cependant pu confirmer ces rumeurs. Certain disent même qu'Apple aurait son œil sur le célèbre bâtiment style années trente.