La Fnac propose de racheter Darty pour près d'1 milliard €

Orianne Vialo - 21.04.2016

Edition - Economie - Fnac Darty rachat - Conforama - OPA


Véritable bataille de surenchères, le rachat de Darty s’annonce corsé et l’addition salée. Près d’un milliard € (779 millions £) : c’est la somme proposée par la Fnac pour contrer l’offre de Conforama, qui s’élevait déjà à 943 millions €. Dernière information en date : la chaîne de magasins spécialisée dans la distribution de produits culturels propose désormais de régler les actionnaires du groupe Darty en cash plutôt qu’en actions.

 

(paris_kyoto / CC BY 2.0)

 

 

Rien n’est trop bon pour contrer l’offre publique d’achat (OPA) de Conforama et Fnac le fait savoir. Le groupe à l’initiative de la proposition d’acquisition fin novembre dernier — pour 558 millions £ (environ 700 millions € — n’hésite pas à aligner les 0 sur le chèque pour arriver à ses fins. Alors que la Fnac appelait la semaine dernière les actionnaires de Darty « à ne prendre aucune mesure dans l’immédiat » et surtout, de se pencher sur « la revue des différentes options qui s’offrent à elle », l’enseigne n’a pas hésité à formuler une offre 5 % supérieure à celle faite par Conforama

 

Portant sur un rachat numéraire, quand l'offre de Fnac reposait sur un échange d'action, Alan Parker, président du CA de Darty, semblait plus convaincu par l'offre de Conforama, avant que Fnac ne contre-attaque.

 

Cette décision s'explique notamment par le fait que Fnac ne disposait que d’une semaine pour établir une nouvelle offre, mais est aussi due aux déclarations de Darty : « En conséquence de cette annonce, les administrateurs de Darty n’ont plus l’intention de recommander l’offre de la Fnac, à moins d’une offre plus favorable tant sur le plan financier qu’au regard de sa certitude d’exécution. »

 

La Fnac avait originellement prévu un rachat par échange d’actions, sur la base d’un titre Fnac pour 37 actions Darty. L’ensemble était complété par un rachat numéraire de 95 millions €. Or, désormais, la Fnac offre 154 pence pour chaque action Darty, contre 138 pence pour Conforama qui venait pourtant de relever sa propre offre OPA de 10 % (elle était initialement fixée à 125 pence).

 

En relevant le montant de son offre d'une part, et en proposant de régler les actionnaires de Darty en cash plutôt qu'en actions — un mode de paiement préféré par les investisseurs —, la Fnac espère avoir le dernier mot dans ce duel qui l'oppose à l'enseigne d'ameublement. 

 

(via Reuters, Le Figaro, Les Echos)