La Foire du livre de Bruxelles victime d'une opération de phishing

Nicolas Gary - 13.09.2018

Edition - Justice - Foire du livre de Bruxelles - phishing données personnelles - arnaque exposants foire


La mondialisation du livre ne connaît plus de limite : les foires visent des publics professionnels internationaux, et les sollicitations peuvent émaner de toutes parts. Les arnaques sur internet ne connaissent aucune limite non plus. Mais quand une entreprise basée au Costa Rica propose à des éditeurs de payer pour actualiser des données, on tique.


LLADRE - THIEF
josep salvia i boté, CC BY ND 2.0

 

 

C’est une campagne de phishing, hameçonnage ou filoutage en bon français, dont la Foire du livre de Bruxelles est actuellement victime – indirectement. Les exposants sont en effet sollicités par une entreprise, International Fairs Directory : elle se présente comme la plus grande plateforme internationale « offrant un aperçu global de la scène actuelle des foires et expositions ». 

 

Le formulaire que l’on propose alors de remplir permet « de passer commande pour une annonce payante de grande efficacité publicitaire ou bien, de garder votre inscription de base gratuite ». Hmm... L’actualisation des données contenues dans le document « permettra l’exactitude de vos informations afin d’assurer et de préserver une communication sans faille avec tous les visiteurs intéressés par votre entreprise ». 

 

Or, comme c’est ici la Foire du livre de Bruxelles qui est évoquée pour justifier cet envoi de formulaire, les organisateurs ont signalé qu’une tentative d’escroquerie était en cours. « Nous recevons ce type de message pour toutes les foires aujourd’hui », nous indique une éditrice belge. « Que ce soit pour celle de Bruxelles, de Bologne ou d’autres. »

 

Un Arsène Lupin du livre tente
une vaste escroquerie dans l’édition

 

Certes, l’International Fairs Directory affirme n’être associé à aucun salon ou organisme organisateur, mais la justesse des informations présentées reste problématique. 



 

International Fairs Directory est d’ailleurs connue pour cette pratique invitant à valider l’exactitude d’information, dans un formulaire prérempli. Sous prétexte de mise à jour gratuite. La Chambre des métiers du Luxembourg en faisait état voilà déjà quelques années

 

« Cependant la réalité est différente : ainsi que mentionné en petit caractère au recto du formulaire, si vous signez et renvoyez ce document, vous êtes liés par un contrat d’une durée de trois ans et d’un montant annuel de 1212 euros pour l’achat d’un mystérieux “espace publicitaire” émanant d’une société uruguayenne ! »

 

Bref, poubelle, illico. 

La Foire, pour sa part, célébrera cette année sa 50e édition, avec pour thématique Nos futurs/No future, du 14 au 17 février.




Commentaires

Pour info, notre maison d'édition (Plume de carotte) a reçu cette semaine exactement le même genre de proposition malhonnête avec l'intitulé Foire de Bologne, au lieu de "Foire de Bruxelles"…
Oui, c'est ce qu'évoquait l'éditrice que nous avons contactée... Triste méthode...

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.