La Fondation M6 et l'Education lancent un concours d'écriture à destination des détenues

Orianne Vialo - 08.04.2016

Edition - Société - Au-delà des lignes - concours d'écriture - Fondation M6 éducation nationale


Pour la première année, la Fondation M6 et l’Éducation nationale se sont associés pour lancer leur 1er concours d’écriture, « Au-delà des lignes » organisé dans les établissements pénitentiaires. Présenté en association avec la Direction interrégionale de Lille et des détenus de la maison d’arrêt d’Arras, ce concours a pour objectif de favoriser la réinsertion des personnes détenues, tout en luttant contre l’illettrisme et la récidive. 

 

(Domaine public)

 

 

Les chiffres sont élevés : 35 % des personnes incarcérées se trouveraient en grande difficulté de lecture dans les prisons françaises — dont 11 % en situation d’illettrisme. 

 

C’est par le biais d’ateliers d’écriture encadrés par des enseignants de l’Éducation nationale que les hommes, femmes et mineurs sont amenés à (re) découvrir les plaisirs de lire et d’écrire. Au travers du thème les « souvenirs de jeunesse », les détenus vont devoir rédiger un texte qui sera par la suite soumis à un jury.

Pour cette première édition, il sera composé de 16 membres de l’Éducation nationale, de l’Administration pénitentiaire et de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) ; mais aussi de 13 personnes de la société civile.

 

Parmi eux, l’on retrouvera : 

Isabelle Monnin (écrivain), Maxime Chattam (romancier), Rachid Santaki (romancier — scénariste), Jonathan Curiel (romancier — Directeur général de Paris Première), Pierre Notte (auteur dramatique — metteur en scène), Éric Nalleau (critique — animateur Ca balance à Paris), Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière (scénaristes — réalisateurs), Nathalie Renoux (journaliste M6 — marraine de la Fondation), Vincent Montgaillard (journaliste le Parisien), Elsa Guiol (journaliste Marie-Claire), Laure Saget et Alix D’Izarn (éditions Flammarion).

 

 

 

Avant la remise des prix le 30 juin 2016, au centre pénitentiaire de Sequendin, tous les membres du jury iront à la rencontre des concurrents, dans leur maison d’arrêt. 

 

4 lauréats seront récompensés (3 primés chez les personnes majeures et un prix spécial mineurs) et pourront bénéficier, à la fin de leur peine, d’un accompagnement prolongeant leur apprentissage de la langue française. 

 

En choisissant de donner la plume à ceux qui ne la prennent jamais, le concours « au-delà des lignes » veut activement lutter contre l’exclusion des personnes détenues en situation d’illettrisme.  




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.