La forêt favorite de Roald Dahl menacée de destruction

Antoine Oury - 21.08.2020

Edition - Société - foret Roald Dahl - Roald Dahl livres - Jones Hill Wood


La forêt de Jones Hill, lieu de vie de blaireaux, écureuils, chauve-souris, insectes, d'une multitude d'arbres et de plantes, abrite aussi une partie de l'inspiration de l'auteur britannique Roald Dahl. Son livre Fantastic Mr Fox (1970) y fut littéralement imaginé et écrit, et l'auteur affirmait s'y ressourcer régulièrement. Ce petit coin de verdure doit disparaitre à partir du 1er octobre, pour laisser la place à une ligne de chemin de fer, pour un train à grande vitesse.

Jones Hill Wood


Un petit morceau de nature sauvage et d'histoire littéraire risque de disparaitre. Pour les besoins de la construction d'une ligne de train à grande vitesse, la HS2, un peu moins d'un hectare de la forêt de Jones Hill doit être transféré à un autre endroit. Une opération de déplacement qui met à risque l'équilibre de la forêt et sa biodiversité, dénoncent les opposants, tandis que la partie déplacée n'est pas assurée de perdurer.

« Un peu plus de la moitié d'un hectare d'une forêt peut sembler peu, mais chaque centimètre de terrain, dans une forêt ancienne, est précieux. Les forêts anciennes sont irremplaçables, et ne couvrent que 2,4 % des terres au Royaume-Uni : elles constituent un lieu de vie indispensable pour une myriade d'espèces vivantes », souligne Luci Ryan, chargée des mobilisations pour The Woodland Trust, organisation de défense des terrains boisés.

Située dans le comté de Buckinghamshire, au sud-est de l'Angleterre, la forêt de Jones Hill s'étend sur 1,8 hectare, que parcourait régulièrement Roald Dahl. L'auteur y aurait puisé l'inspiration et l'imagerie pour son livre Fantastic Mr Fox (1970), publié en français sous le titre Fantastique Maître Renard, dans une traduction de Marie-Raymond Farré pour Gallimard en 1977.


Plan des lieux partagé par les opposants au projet (via Squat)
 

Le combat pour sauver le site a déjà commencé : en mars dernier, des opposants au projet de ligne pour un train à grande vitesse avaient installé un campement à proximité de la forêt, pour rester au plus près du chantier et s'y opposer rapidement, en cas de besoin. Deux fermes familiales sont aussi menacées de disparition, après expulsion des habitants, dénoncent encore les opposants.


Dossier : tout sur Roald Dahl, un maitre de la littérature jeunesse

via The Bucks Herald, PoliticsHome

Photographie : Jones Hill Wood (djim, CC BY 2.0)


Commentaires
Quelle triste nouvelle!

Tout mon soutien aux défenseurs de cette forêt de rêve qu'un TGV (sans faune ni flore ni souvenirs) va méchamment morceler. Une bêtise monumentale de plus dans l'anthologie humaine.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.