La formation ne serait pas un facteur de promotion

Clément Solym - 17.06.2009

Edition - Société - étude - insee - formation


Une étude de l'Insee qui a été publiée aujourd'hui nuance l'idée que la formation favorise la promotion dévoile l'AFP.

Cette étude réalisée sur quelque 3,3 millions de salariés indique qu’« entre 1998 et 2009, près de 25 % des salariés ayant suivi une formation dans le cadre d'un emploi ont connu une promotion, contre 12,5 % de ceux qui n'ont pas été formés ».

Elle nuance cependant en mettant en évidence que « les entreprises ont tendance à former les individus dont les caractéristiques [...] favorisent d'avance la promotion sociale ». Les plus favorisés seraient les hommes non immigrés de 25 à 34 et étant déjà qualifiés. Les entreprises qui donneraient le plus accès à la formation seraient celles de 50 employés ou plus ayant des obligations.

Si l'étude se conclut sur : « les personnes promues l'auraient sans doute été même sans formation », les auteurs apportent une dernière nuance : « Cela ne signifie bien sûr pas qu'aucune formation ne peut entraîner une promotion : une étude plus poussée devrait par exemple examiner si un type de formation, notamment les formations diplômantes et de longue durée, supérieure à un mois, ne pourrait pas engendrer un effet plus significatif ».