La France favorable à la semaine de quatre jours en primaire

Clément Solym - 11.09.2008

Edition - Société - France - favorable - semaine


L'ancien ministre de l'Éducation va pouvoir se demander à quoi ça sert qu'il se décarcasse pour sauver l'école primaire des réformes engagées par Xavier Darcos, et leur effort de paupérisation, dixit M. Lang.

En effet, un sondage à paraître aujourd'hui nous informe que les Français ont répondu massivement et très favorablement à cette nouvelle semaine scolaire pour les primaires de quatre jours. Seuls 26 % d'entre nos concitoyens désapprouvent cette évolution, explique un sondage TNS Sofres. Globalement, ils sont à 72 % favorables, un chiffre qui évolue même à 82 % quand on interroge des parents d'élèves, contre 17 % de contre.

Le niveau reste moins bon, selon le peuple

L'enquête fut menée tambour battant les 2 et 3 septembre, et sondait également l'opinion que le pays entretient au sujet du niveau scolaire. Pour 60 %, il serait « plutôt moins bon », contre 26 % qui ne vouent pas la différence, et 12 % qui le trouvent meilleur. 1000 personnes ont donné leur opinion sur ces questions, posées téléphoniquement par le Syndicat de la presse quotidienne régionale et France 2.

Autre unanimité : trop d'élèves en classe, pour 70 % des Français, voire même 80 % des parents d'élèves. Et pour rester dans les paradoxes, 44 % du pays estime que nos têtes blondes n'ont pas assez de travail à faire quand ils rentrent à la maison, et 59 % considèrent que le nombre d'heures par semaine est suffisant.

Tout n'est cependant pas si évident, et il faut rappeler quelques éléments. Si la semaine de l’écolier classique va passer de 26 à 24 heures, ceux qui sont en difficulté vont avoir la joie d’être sélectionnés pour deux heures supplémentaires… Charge à chaque école de trouver où mettre ces deux heures.