La fréquentation des bibliothèques suisses en hausse

Louis Mallié - 01.08.2014

Edition - Bibliothèques - Suisse - Augmentation fréquentation - Office Fédéral de la Statistique


Si le développement des formats numériques change la donne pour les différents acteurs de l'univers du livre, les bibliothèques suisses semblent ne pas être ébranlées pour autant. C'est du moins ce qu'affirme swissinfo.ch, montrant que les dix plus grandes bibliothèques de Suisse auraient compté 232.000 utilisateurs actifs en 2013 - soit 12.000 de plus qu'en 2010.

 

 

La Bibliothèque Nationale Suisse

 Schweizerische Nationalbibliothek (Gebäude), CC BY-SA 3.0

 

 

C'est donc la bibliothèque centrale de Zurich qui a connu le plus fort taux de fréquentation. Sur la seule année 2013, celle-ci a attiré environ 50.800 personnes. Viennent ensuite les collections universitaires : ainsi la bibliothèque de Bâle avec 32.3000 personnes et celle de l'École Polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ), avec 30.500 personnes.

 

Une croissance des chiffres qui peut s'expliquer de par la richesse des catalogues.  En effet, les fonds se sont vus augmentés de 4 millions de nouveaux documents de toutes natures depuis 2010 : imprimés, numériques, ou autres, selon des chiffres communiqués par l'Office Fédéral de la Statistique (OFS).

 

Dans l'ensemble, les bibliothèques suisses posséderaient ainsi de bons fonds, regroupant en tout 54 millions de documents. Parmi les bibliothèques les plus fournies du pays, on retrouve celle de l'université de Bâle, avec environ 8,4 millions de références; viennent ensuite celles de l'École Polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ) et la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne, avec environ 7,7 millions de documents.

 

Et notons que les catalogues des bibliothèques suisses sont partis pour continuer d'augmenter, et ce, quels que soient les formats : en avril dernier on apprenait par exemple la signature d'un accord entre la bibliothèque nationale et mbassador GmbH Luzern, l'un des plus grands distributeurs de livres électroniques du territoire. Un accord qui permettra à l'établissement d'enrichir son catalogue de 1000 ebooks par an.