medias

La fusion avec La Martinière, une bonne opération fiscale pour Média-Participations

Antoine Oury - 09.05.2018

Edition - Economie - La Martinière Média-Participations - Média-Participations fusion - La Martinière achat


La prise de contrôle exclusif de La Martinière Groupe par Média-Participations, autorisée en décembre 2017 par l'Autorité de la Concurrence, se concrétise peu à peu : un déménagement dans un lieu unique fait ainsi partie des conséquences. Mais la prise de contrôle aura un autre effet, fiscal cette fois.

 
Media Participations
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


En effet, grâce au résultat négatif de La Martinière, en déficit depuis quelques années, Média-Participations devrait réduire les impôts liés aux résultats de sa holding parisienne, Média-Participations Paris SA.
 

Une opération sera donc gagnante à plus d'un titre : le groupe Média-Participations devrait alléger sa facture fiscale en France cette année, grâce à la prise de contrôle du groupe La Martinière, a-t-on appris. La holding Média-Participations Paris SA, installée au 57, rue Gaston Tessier, dans le 19e arrondissement et qui compte moins d'une dizaine de salariés, sera absorbée par La Martinière Groupe. « Les salariés n'auront pas à se soucier d'être recasés : il s'agit de l'équipe dirigeante de Média-Participations », commente un observateur. 

 

Le processus, qui sera bouclé à la fin du mois de mai, permettra à la holding parisienne de Média-Participations, qui affichait en 2016 un chiffre d'affaires de 8,1 millions €, de réduire sa facture fiscale : en effet, le groupe La Martinière, malgré un chiffre d'affaires de 205,9 millions € en 2016, reste déficitaire depuis la baisse des ventes de beaux-livres, dès 2010, et une activité de distribution-diffusion, avec Volumen Loglibris, « qui fut catastrophique pour les comptes du groupe », nous indique-t-on.

 

L'opération d'optimisation fiscale est simple et bien entendu totalement légale : les déficits devraient permettre de diminuer les bénéfices dégagés, aboutissant à une économie d'impôts. « Si les opérations se font dans ce sens-là, elles se feront plutôt au mois de juillet », nous explique Vincent Montagne, PDG de Média-Participations et de La Martinière.

 

 

En effet, un commissaire aux apports a été nommé par le Tribunal de Commerce de Paris, en avril dernier, et aura pour tâche de contrôler les opérations liées à la prise de contrôle. Mais l'absorption de la holding française de Média-Participations par celle de La Martinière a d'ores et déjà été présentée au sein du groupe La Martinière, à titre consultatif.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.