La fusion de Hastings continue

Louis Mallié - 20.03.2014

Edition - Librairies - Hastings - Marmaduke - NECA


La fusion de la chaîne anglaise de magasin Hastings avec l'américain National Entertainment Collectibles Association progresse, selon un communiqué de la firme. Une fois la fusion achevée, le directeur général John H. Mamaduke et le directeur financier Dan Crow quitteront la compagnie, recevant respectivement 1,5 million et 750 000 $ « nets d'impôt et de toute taxe sur le revenu ».

 

 NBP Gold

Giorgio Monterforti, CC BY 2.0

 

 

Les deux cadres dirigeants sont également en train d'abandonner leurs parts dans les contrats qui les liaient à Hastings - qui s'accompagnent de plusieurs remboursements. Le président Alan Van Ongevalle, ainsi que le vice-président Philip Mac Connel procèdent à la même action. Cependant, ils ne recevront pas de dédommagement, et seraient susceptibles de rester dans la firme. 

 

Si la fusion n'aboutissait pas, Hastings pourrait avoir avoir à payer une amende de 850 000 $ à Draw Another Circle, société possédée par National Entertainment Collectibles Association. Cependant, cela ne devrait pas être trop gênant pour la société, puisque Hasting pourrait alors jouir d'un remboursement de 1,5 million de $ de frais. 

 

Les parts possédées par John H. Marmaduke et les groupes liés représentent 30,4 % de Hastings. Elles sont gérées par Marmaduke lui-même, la Marmaduke Family Partnership et Martha A. Marmaduke. Rappelons que le père de John H. Marmaduke, Sam Marmaduke avait fondé Hastings en 1968. Ce dernier en assurait la présidence depuis 1973.