La Grande Librairie n'invite-t-elle que des auteurs de grandes maisons d'édition ?

Antoine Oury - 09.04.2019

Edition - Société - Grande Librairie - invites grande librairie editeurs - grande librairie busnel


Une pétition réclame un peu plus d'ouverture de la part de la célèbre émission La Grande Librairie, soupçonnée de n'inviter que des auteurs et autrices publiés par de « grandes maisons d'édition », au détriment des structures plus petites. En somme, c'est un peu d'ouverture que l'on demande à l'émission de François Busnel et son équipe, diffusée par France 5. Mais cette accusation est-elle légitime ?

Annonce pour une émission invitant Michel Onfray, publié par Albin Michel


Pour le savoir, nous nous sommes penchés sur les listes d'invités des émissions de La Grande Librairie de l'année 2019, diffusées entre le 9 janvier et le 3 avril 2019. Soit 13 émissions, totalisant 57 invités. Nous avons soustrait à ce nombre total Alexis Michalik, invité le 9 janvier 2019 à l'occasion de la sortie de son film Edmond et non pour la parution d'un livre.

Un relevé sommaire permet d'observer que les groupes éditoriaux rassemblent 48 invités sur 56, soit 85 % des invités, contre 8 invités dont les livres sont issus de 7 maisons d'édition indépendantes (dont une coédition).

Parmi les groupes éditoriaux, Madrigall s'en sort le mieux, avec 12 invités sur la période (dont 2 dont les livres sont publiés par P.O.L., maison détenue à 88 % par Gallimard), suivi par Hachette, avec 12 invités dont les livres sont publiés par le groupe. Viennent ensuite Média-Participations et Editis, avec 6 invités chacun, et enfin Albin Michel, avec 5 invités.

Difficile de tirer d'autre conclusion que la suivante : La Grande Librairie, par sa programmation, met principalement en avant des auteurs dont les livres sont publiés par les grands groupes éditoriaux. L'indépendance n'est donc pas spécialement valorisée par l'émission de France 5. 

En effet, les invitations d'auteurs publiés par des éditeurs indépendants ressemblent à des accidents : aucune de ces maisons n'a vu deux de ses livres valorisés sur la période prise en compte. La Manufacture de Livres, Les Belles-Lettres, Liana Levi, Sabine Wespieser, Sable Polaire et Allary-L'Iconoclaste n'apparaissent dans le relevé qu'une seule fois (avec 3 invités, Matthieu Ricard, Alexandre Jollien et Christophe André pour la coédition d'Allary-L'Iconoclaste).
 

Concentration vs diversité


Du côté des maisons d'édition, au global, il faut signaler une réelle diversité, toutefois, avec 26 maisons d'édition représentées. Si l'émission n'évite pas l'écueil « Galligrasseuil » (6 invités chez Gallimard, 7 chez Grasset, 5 chez Seuil), elle ne favorise pas particulièrement une maison d'édition par rapport à toutes les autres.

À la décharge de La Grande Librairie, se démarquer un mercredi soir sur le service public n'est pas une chose aisée : la programmation fait donc la part belle, logiquement, à des grands noms de l'édition pour attirer les spectateurs. Rufin, Musso, Maalouf, Pamuk, Orsenna, Teulé, Rahimi, Besson, Barbery, Schmitt... Chaque émission ou presque a son « auteur star », mais qui côtoie bien souvent un écrivain bien moins connu, mais pas forcément publié dans une « petite ou moyenne » maison d'édition.
 
Si la programmation de La Grande Librairie donne l'impression d'un manque de diversité dans les maisons d'édition représentées et, pire encore, les groupes éditoriaux, cela découle aussi du fait que l'édition française est de plus en plus concentrée, avec une plus grande force de frappe dans les mains de moins en moins de groupes. C'est toute la diversité qui est alors remise en question, y compris dans les médias...

La pétition appelant à plus de diversité dans la programmation de La Grande Librairie peut être signée à cette adresse.
 


Commentaires
J'ai publié plus de 80 bouquins dans de grandes et plus petites maisons d'édition et n'ai jamais été invitée. Normal ?
Et c'est vrai chère Nadine Monfils que j'aimerais bien vous y voir !
Moi ,Suisse j'adore La Grande librerie que je regarde toutes les semaines .j'aimerai que vous envitié Tahar Ben Jelloun .Merci
Busnel ne s interesse qu aux vip ce n est pas un decouvreur
Je connais mal la profession mais je suis d'accord avec la critique relative aux petits éditeurs. Pas d'éditeurs numériques ni d'écrivains pratiquant l'autoédition. J'ai été content d'entendre parler d'Elena Ferrante, mais c'est vrai qu'ils ne parviendront pas à la/le/les faire venir. Bien cordialement h. P. Berton
Bien sûr, une émission comme celle ci est toujours perfectible mais de grâce, remercions la télévision française ne nous offrir encore des émissions littéraires avec des "animateurs" affables, bienveillants et curieux de la diversité et de la qualité des œuvres. Hommage à Mr Busnel, qui offre des thèmes variés. Sauvons avant de critiquer trop fortement ce qui nourrit la culture.
Bien d'accord !
A faire découvrir absolument l'édition de l'antilope....tenue par deux personnes géniales.



Merci à la grande librairie pour ces mercredis incontournables.
L'émission demeure passionnante et de fait je suppose que M. Busnel est tenu d'inviter des noms qui flattent l'audimat, à moins d'être basculé aux heures de moindre écoute.

Mais on pourrait par ex. généraliser l'appel à un invité moins connu, à chaque fois, en relation avec un thème prépondérant de l'émission. En somme ce que font les programmateurs de concerts classiques, qui glissent une oeuvre contemporaine parmi les favoris du HIT PARADE CLASSIQUE !
Il faut aussi écouter la librairie francophone sur fr inter ..bcp de réel découvertes....Quand à la grande librairie c est surtout pour les têtes de condole mais quand les invites sont étrangers c est tjrs très intéressant
Je remercie France 5 pour cette superbe emission qu'est "La Grande Librairie".

Je pense aux derniéres emissions avec Joseph Ponthus et d'autres encore...que j'y ai découvert..

Alors on peut toujours critiquer...les français enfants gatés ne sont jamais contents...Le monde ne sera jamais parfait.

Mais le bonheur que procure cette emission me suffit !!!
La G.L. ?

J'adore! Émission vivante qui nous donne à penser lire découvrir et se cultiver dans une atmosphère chaleureuse et exigeante.

Mille fois mercis !!!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.