La Grande Librairie : tourner son regard vers l'avenir

Clément Solym - 27.02.2018

Edition - Société - grande librairie busnel - François Busnel avenir - avenir futur Busnel


Que nous réserve l'avenir ? Cette semaine, La Grande Librairie accueille des romanciers, des scientifiques, et des philosophes pour y voir plus clair et vous inspirer.



 


Joël de Rosnay revient sur la nouvelle révolution en biologie, l'épigénétique. Dans La symphonie du vivant (Les liens qui libèrent), il montre que chacun d'entre nous peut devenir le chef d'orchestre de son propre corps.
 

À ses côtés, Étienne Klein : il explore les points de rencontre entre physique et psychologie dans son essai Matière à contredire (Éditions de l'Observatoire).
 

Le philosophe André Comte-Sponville nous dira comment bien vivre dans le monde que ces scientifiques nous préparent : son nouvel essai, L'inconsolable et autres impromptus (PUF), évoque la nature, la solitude, la musique...


L'écrivain baroudeur Patrice Franceschi, prix Goncourt de la nouvelle l'an dernier, vous donnera ses Dernières nouvelles du futur (Grasset). Il dépeint avec humour et tendresse l'avenir incertain d'une humanité désorientée.
 

Enfin le grand neurologue Lionel Naccache signe avec son épouse, la romancière Karine Naccache, un passionnant décryptage des mécanismes du cerveau : mémoire, émotions, conscience et langage. Parlez-vous cerveau ? (Odile Jacob).

Rendez-vous ce 1er mars, à 20 h 50.

 




Commentaires

Je n ai sans doute pas le même sens de l humour et de la tendresse que Monsieur Francesci il n est pas nécessaire de parler fort ou mal pour se faire entendre

Cette émission était loin de la qualité de la précédente

On se serait cru dans des émissions tardives précédentes où tous les invités

parlent en même temps et dans une langue inconnue.. Décevant....
Je n'ai guère apprécié le tir de barrage conjoint de de Rosnay et Comte-Sponville contre

Francesci. Il est pour eux intolérable que l'on s'inquiète de l'avenir de l'humain dans le cadre de l'intelligence artificielle et de la toue puissance des GAFA. Mr de Rosnay n'a parlé que de l'aspect positif de l'épigénétique. J'aurais aimé qu'il décrive la transmission sur plusieurs générations de l'effet délétère des perturbateurs endocriniens(lié à l'épigénétique).

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.