La gratuité d'un texte sur le net, c'est le vol... de l'éditeur ?

Clément Solym - 18.08.2009

Edition - Société - gratuité - texte - internet


Dernier point à raporter de cette émission sur France Inter, Ça vous dérange : l'intervention d'un jeune auteur qui a décidé de se passer des obstacles de l'édition actuelle pour préférer ouvrir une page web sur laquelle on peut lire ses textes. Avec un peu de notoriété, estime-t-il, il accédera au statut d'auteur éligible à une maison d'édition. En même temps, si l'on ne lit pas de grande littérature sur lecteur ebook, que lit-on sur internet ?

Erreur de jeunesse : donner gratuitement ses textes à lire n'est pas conseillé par l'éditeur de Stock. Une gratuité qui dérange ? Attendons un peu. En effet, l'éditeur explique que le métier se fait après lecture des manuscrits reçus - et l'on sait qu'il y en a trop, bien sûr - et qu'en fonction des éditeurs, le choix se fait, par affinités, ressenti, etc. Dès lors, un auteur qui ferait le tour des maisons d'édition trouverait forcément chaussure à son pied, et serait à un moment ou un autre accepté quelque part.

Ça, c'est la théorie.

En pratique, l'autoédition a le vent en poupe : il s'est publié plus d'ouvrages autoédités l'an passé aux États-Unis que de livre qui auront transité par une maison d'édition historique. Dans ce contexte, l'impression à la demande aura connu un décollage foudroyant, expliquions-nous, chose qui met quelque peu à mal les maisons historiques.

En outre, si la pratique se démocratise et que l'on arrive à un certain Stock Seuil niveau, alors cette pratique pourrait parvenir à une véritable légitimité, qui renverserait le pouvoir établi des éditeurs actuels. D'autant que, dans le cadre de l'impression à la demande et de l'autoédition, on se souvient que certains ont connu des réussites qui les ont même conduits à voir leurs droits sur un ouvrage rachetés par un éditeur installé.

L'exemple de Orgueil et préjugés et zombies en sera l'un des meilleurs. Rare, mais excellent...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.