Le chiffre d'affaires de Bloomsbury en hausse au premier trimestre

Antoine Oury - 23.07.2015

Edition - Economie - Bloomsbury - édition - chiffre d'affaires


La maison d'édition britannique Bloomsbury, présente aux quatre coins du monde, fait état de résultats financiers plutôt satisfaisants pour le premier trimestre 2015. Avec un chiffre d'affaires en hausse de 13 % par rapport à 2014, la maison est enthousiaste, et fait part de projets d'envergure tels une collection de pièces filmées, ou une nouvelle édition d'Harry Potter.

 

Harry Potter Books - Bloomsbury

Ya toujours du rab de Harry (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Beau joueur avec ses actionnaires, Bloomsbury exclut des chiffres le bilan de Osprey Publishing, acquis en décembre dernier par le groupe britannique : à résultats comparables, donc, la hausse est moindre, avec 5 % de chiffre d'affaires supplémentaires. « Ce trimestre est généralement le moins profitable de l'année », estime Bloomsbury dans son communiqué, sourire en coin.

 

Pour cette période, en tout cas, les publications jeunesse et pédagogiques ont tiré les résultats vers le haut, et Bloomsbury dévoile quelques projets qui devraient poursuivre la lancée. Évidemment, il y a la rituelle réédition des bouquins de J.K. Rowling, Harry Potter, qui font probablement vivre une bonne partie du groupe. Les droits de la traduction ont d'ailleurs été acquis dans 24 pays... 

 

Mais ne se repose pas seulement sur ses lauriers : au mois d'octobre prochain, la maison mettra en ligne Drama Online, une plateforme entièrement consacrée à des captations de pièces de théâtre, ou encore à des enregistrements audio. 2000 titres sont prévus à l'ouverture.