La Laïcité positive selon Nicolas Sarkozy pose problème

Clément Solym - 11.01.2008

Edition - Société - chanoine - Sarozy - laïcité


Syndicats toujours, on apprend que le SNUipp-FSU, plutôt influent dans le domaine, a mis le doigt sur un extrait du discours prononcé par le président durant son voyage à Rome, en décembre dernier, je pense bien que c'était le 20.

La sacro-sainte laïcité serait en péril ?

« Fait incontournable dans notre pays [...] pour autant, il n'est plus contesté par personne que le régime français de la laïcité est aujourd'hui une liberté : liberté de croire ou de ne pas croire, liberté de pratiquer une religion et liberté d'en changer, liberté de ne pas être heurté dans sa conscience par des pratiques ostentatoires… » Telles furent les premiers signaux d'alerte qui retentirent dans la basilique de Rome, à Saint-Jean-de-Latran.

Et le président d'ajouter « dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur même s'il est important qu'il s'en rapproche parce qu'il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d'un engagement porté par l'espérance ».

Le syndicat grince des dents, voyant dans cette déclaration « surprenante et choquante » une « source de confusion et risque de remettre en cause, s'il elle était confirmée, la conception de la laïcité telle qu'elle s'est construite en France depuis l'adoption de la loi de 1905 ».

Liberté, égalité, laïcité

Sans s'arrêter en si bonne voie, M. Sarkozy explique que la « liberté pour les parents de faire donner à leurs enfants une éducation conforme à leurs convictions » relève de la plus haute importance. Mais l'on murmure de droite et de gauche que lorsque cette liberté est sponsorisée par les fonds publics, on peut la trouver contradictoire avec l'accès à un enseignement de qualité...

Et puis la formule-choc est tombée : la laïcité positive. Avançant que « l'espérance est l'une des questions les plus importantes de notre temps » et que « l'Europe a mis ses espoirs dans l'émancipation des individus, dans la démocratie, dans le progrès technique, dans l'amélioration des conditions économiques et sociales, dans la morale laïque », il conclut qu'« aucune de ces différentes perspectives […] n'a été en mesure de combler le besoin profond des hommes et des femmes de trouver un sens à l'existence ».

Et là M. Ferry se retourne dans sa tombe...

Depuis cette visite, M. Sarkozy est chanoine et ce titre semble avoir eu quelques conséquences sur sa perception de l'histoire. Nombre de personnes se sont ainsi étonnées d'entendre dire que « les racines de la France sont essentiellement chrétiennes ».

Mais plus grave, considérer que seules les religions sont porteuses d'espoir - auraient le monopole du coeur ? - voilà une bien étrange assertion.

Pour approfondir

Editeur : Prat
Genre : sécurité sociale
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782858905232

Famille, toutes les aides. bourses, allocations, prestations sociales, nouvelle convention chômage

Cet ouvrager recense l'ensemble des prestations familiales accordées aux famille se trouvant en France (pour les aider à élever leurs enfants) avec leurs conditions d'obtention, leur montant, les formalités et démarches à accomplir pour en bénéficier : allocation pour jeune enfant, allocation de rentrée scolaire, complément familial, allocation de garde à domicile...

J'achète ce livre grand format à 14.84 €