La langue française pleure Alain Rey, homme de dictionnaires

Gariépy Raphaël - 28.10.2020

Edition - Société - Alain Rey dictionnaires - langue française Rey - Alain Rey linguiste


Cet érudit, historien, linguiste et amateur de gastronomie veillait sur la publication des dictionnaires Robert depuis des décennies. Il s’est éteint ce mercredi 28 octobre à l’âge de 92 ans. 
 
Alain Rey - Orient Express


Alain Rey accompagne la vie culturelle française depuis si longtemps qu’il est difficile de lui donner une place bien définie. Pour les auditeurs assidus de France Inter, il restera sans doute la voix chaude et tranquille qui animait Le Mot de la fin, déployant des trésors de pédagogie chaque matin.

Pour d’autres, il restera ce « monsieur dictionnaire », ce fin observateur de l’évolution de la langue française. Malgré son âge avancé et la complexité de la linguistique, Alain Rey a toujours su rester une figure moderne, n’hésitant pas à intégrer des mots de verlan dans les nouvelles éditions du Robert. 
 
Né le 30 août 1928 à Pont-du-Château, Alain Rey succombe très tôt à la passion des livres grâce à son père, bibliophile à ses heures perdues. Idéal de l’honnête homme, intéressé par les sciences autant que par la littérature, le jeune Rey ne cessera d’hésiter entre les mathématiques et les mots, avant de finalement s’orienter à Sciences Po vers le journalisme économique.

C’est en 1952, en répondant à une petite annonce de Paul Robert qui cherchait alors des linguistes pour faire un dictionnaire que l’homme rencontre son destin. Il devint très rapidement un collaborateur privilégié pour la création du Dictionnaire alphabétique et analogique.

Il dirigera ensuite une série d’autres ouvrages publiés par les éditions Le Robert, portant un regard passionné et bienveillant sur la langue pendant près de 70 ans. 


Crédit photo : Alain Rey - ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires
Le «Trésor de la langue française» était un dictionnaire de la langue des deux siècles précédents en...seize volumes (!) aujourd'hui consultable gratuitement sous forme informatique.

Mais Alain Rey reste à jamais un trésor de la langue française à lui tout seul, irremplaçable.

Lui dont j'entends à l'instant que les mots préférés étaient ceux qui «n'ont l'air de rien» mais qui sont aussi difficiles à définir que «bonheur» et «liberté».

En ces temps de restrictions drastiques qui deviennent insupportables -sans doute nécessaires -Alain Rey nous quitte en laissant derrière lui, comme une blanche neige un peu bleutée derrière un traîneau qui disparaît au loin, deux substantifs magnifiques dont nous avons tant besoin...

Encore plus en ces temps-ci !

Qu'il puisse gésir et reposer en paix, pour faire un petit effort de vocabulaire en souvenir de ce fou des mots et de notre langue.

Un homme dont la passion et la vie se sont confondues en une grande étreinte existentielle, comme pour un Pierre Larousse autrefois.

Un immense cador nous quitte et son remplaçant potentiel risque de s'appeler Godot ou Madeleine: comme dans la pièce ou la chanson, on risque de l'attendre très longtemps en pure perte !

Perte ir-rey-médiable ?

Oui et non sur le plan éditorial:l'aventure du dictionnaire continue et l'esprit de Rey continuera d'y souffler !

CHRISTIAN NAUWELAERS
Bon voyage où que vous soyez parti, cher Alain Rey, et merci infiniment pour ces merveilleux dictionnaires laissés derrière vous. Tous les Robert du monde ont capturé votre coeur entre leurs pages et nous l'écoutons palpiter quand nous les lisons.

Que l'infini des mots vous berce et accompagne. Ici, on ne vous oubliera pas, soyez tranquille!
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.