La librairie à 'heure de la loi anti-Amazon

Victor De Sepausy - 01.08.2014

Edition - Librairies - loi - anti-amazon - librairie


Définitivement adoptée par le Sénat le 26 juin dernier, le volet additionnel à la politique du prix du livre unique en France, très vite appelé « loi anti-amazon », trouve des défenseurs comme de vifs accusateurs. Dans une tribune publiée dans Libération, Vincent Chabault, sociologue et maître de conférences à l'université Paris-Descartes, invite à voir un peu plus loin.

 

Selon lui, l'encadrement des conditions de vente du livre à distance ne va pas changer la donne et, même si l'internaute doit payer sur livres un peu plus cher, d'autres raisons continueront de le pousser à faire ses achats sur la Toile. L'accès à un catalogue de titre démentiel, avec des temps de livraison très réduit assurera toujours le succès d'une plateforme en ligne.

 

La librairie traditionnelle devrait donc plus se diriger vers la construction d'une offre permettant d'associer ses propres atouts à ceux du commerce en ligne. La combinaison de ces deux éléments lui assurerait alors une position beaucoup plus confortable qu'aujourd'hui.

 

Mais il reste à régler de nombreux problèmes au niveau des géants d'Internet comme Amazon. « Vu comme l'évadé fiscal, le recruteur sans foi ni loi et le responsable du déclin des librairies mettant en péril la diversité éditoriale, la firme de Jeff Bezos est dans le même temps le pourvoyeur d'emplois (non qualifiés) à laquelle les collectivités territoriales à majorité socialiste octroient des subventions dans le cadre de politiques d'aménagement du territoire. D'un ministère à l'autre, d'un élu à l'autre, la cacophonie est saisissante », précise ainsi, assez ironiquement, Vincent Chabault.

 

Reprenant une idée de Julien Cantoni, directeur financier adjoint d'un groupe d'édition et auteur de la Société connectée : pour un nouvel écosystème numérique (éditions Inculte, 2014), Vincent Chabault  propose que « chaque grand indépendant pourrait mettre en place une application sur tablette ou smartphone par l'intermédiaire de laquelle le lecteur pourrait avoir accès, chez lui ou en magasin, à plusieurs services : une information sur le fonds disponible en magasin, le catalogue de livres numériques, un service de lecture en streaming - laquelle favorise l'appropriation des e-books - mais également l'accès à un système d'impression à la demande pour certains titres ou la possibilité de commander des références dans des délais raisonnables grâce à des stocks régionalisés prolongeant, pour le réassortiment, l'activité des distributeurs classiques. »

 

La librairie doit se tourner vers l'avenir en « associant notamment les professionnels du livre à ceux de la logistique et de l'informatique. » Cela « consiste au fond à cumuler ses atouts traditionnels aux innovations les plus efficaces du commerce de détail », ajoute-t-il pour finir.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.