La librairie Antipodes sauvée de la faillite par les internautes

Laurène Bertelle - 02.05.2017

Edition - Librairies - librairie indépendante - financement participatif - Ile de France


Alors qu'elle croulait sous les dettes, une libraire indépendante du Val d'Oise a pu sauver sa boutique grâce une campagne de financement participatif. Antipodes repart donc avec de nouvelles bases, pour le plus grand plaisir des habitants d'Enghien-les-Bains.

 

(page de la campagne Ulule)



Après onze dégâts des eaux, un incendie et l’obligation de payer un ravalement de façade, Linda Cassou ne pensait pas s’en sortir. Propriétaire d’une librairie de 90 m2 à Enghien-les-Bains en Île-de-France, elle n’arrivait plus à payer ses fournisseurs et aurait bientôt été contrainte de fermer boutique.
 

Mais à cœur vaillant rien d’impossible, Linda décide finalement de lancer une campagne de financement participatif sur le site Ulule dans l’espoir de récolter les 18 000€ nécessaires pour ne pas mettre la clé sous la porte. 
 

Les aides à la création ou à l'amélioration de librairies

 

 

Non seulement le défi est réussi, mais il est remporté haut la main ! À onze jours de la fin de la campagne, plus de 300 contributeurs ont fait un don pour réunir 26 000 €. « Je ne m’attendais pas à un tel élan de solidarité », affirme la libraire au journal Le Parisien
 

Sur le site Ulule, Linda Cassou explique que les 18 000 € lui permettront de rembourser ses dettes, de payer les 9 000 € de ravalement, ainsi que de « rouvrir les comptes fournisseurs fermés suite au découvert et ainsi de nouveau assurer le travail quotidien, notamment assurer toutes les commandes ».

Mais si elle veut réaliser tous les travaux dont la librairie aurait besoin, il lui faudrait récolter 45 000 €. Avis aux intéressés, la campagne se termine le 13 mai prochain...