La librairie francophone Caravansérail, à Londres, bientôt fermée

Antoine Oury - 26.03.2019

Edition - Librairies - Caravansérail librairie - Caravansérail londres - Caravansérail fermeture


Ouverte en juin 2017 par Laura Cleary et Anne Vegnaduzzo, la librairie-galerie francophone Caravansérail sera bientôt fermée : les deux libraires ont annoncé la fin de l'aventure après des ventes insuffisantes pour maintenir le commerce ouvert. Elles cherchent à présent un repreneur pour leur local commercial, en espérant bien sûr que d'autres libraires prennent le relais.
 


Les francophones et amoureux de la langue française de Londres vont perdre un de leurs repères avec la fermeture de Caravansérail, installée dans le quartier de Shoreditch depuis juin 2017. « Le caravansérail, c'était un lieu sur la route de la soie où les marchands et les nomades s'arrêtaient pour passer la nuit, faire une pause ; un lieu d’accueil et d’échanges, marchands et culturels », nous expliquaient Laura Cleary et sa cousine Anne Vegnaduzzo à l’ouverture de leur boutique.

Malheureusement, « [n]ous avons décidé de fermer, car le chiffre d’affaires, bien qu’il soit en hausse, ne connait pas une croissance assez rapide pour satisfaire nos objectifs », explique Laura Cleary à The Bookseller. Comme les autres libraires britanniques, en particulier à Londres, les deux libraires ont dû faire face à un loyer élevé et à des taxes commerciales particulièrement importantes.

« Nous pensons que le futur des librairies est radieux, car nous avons remarqué à quel point les gens sont prêts à acheter des livres. Dans notre cas, la moitié de notre surface était dédiée aux livres en français et nous sommes persuadées que nous avons mis un peu trop de temps à faire comprendre quelle était notre offre », souligne encore Laura Cleary auprès du Bookseller.

Les deux libraires espèrent désormais trouver un repreneur pour leur espace, dans le meilleur des cas un libraire. Au cours des deux dernières semaines du mois d’avril, une remise de 50 % sera appliquée aux livres, avant un retour des stocks.
Si Caravansérail s’était installée à Shoreditch, c’était pour viser « une importante communauté de francophones qui travaillent à l’est de Londres, ou dans la City, que ce soit dans la mode, le design ou l’architecture... » Selon les estimations des libraires, quelque 150.000 francophones étaient enregistrés au consulat.

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.