La librairie Le Bleuet a trouvé repreneur et une nouvelle présidente

Julien Helmlinger - 28.01.2015

Edition - Librairies - Le Bleuet - Banon - Reprise


Suite à des investissements infructueux, notamment liés à la création d'un site web, l'avenir de la librairie Le Bleuet était menacé. Réuni le 13 janvier, le tribunal de commerce de Manosque avait renvoyé au 27 janvier sa décision concernant les offres de reprise de la boutique située dans le village de Banon. Verdict : l'enseigne échappe à la liquidation et s'est trouvé une nouvelle présidente en la personne de Christine Rey.

 

 

Christine Rey, nouvelle présidente du Bleuet 

 

 

Via un communiqué, la librairie rassure ses fidèles : « Après bien des péripéties émaillées des rumeurs les plus folles (qui nous ont, il faut le dire, parfois énormément fait rire), Le Bleuet a trouvé sa nouvelle bonne étoile : elle se nomme Christine Rey et c'est notre nouvelle présidente. Grande amoureuse du Bleuet depuis de nombreuses années, c'est presque par hasard que cette professeure de musique passionnée de littérature a découvert récemment que sa librairie provençale favorite était à vendre. Et c'est donc elle qui portera désormais bien haut les couleurs retrouvées du Bleuet. »

 

Comme le précise l'équipe, les atouts de la maison devraient être conservés et les éléments moins à la pointe seraient sur le point d'être repensés et modernisés. L'entrepôt à la sortie du village est notamment abandonné, ce qui implique une certaine réorganisation dans l'immédiat : il s'agit de rapatrier ce qui s'y trouvait, reclasser et ranger le tout, mais aussi commander de nouveaux livres. Concernant cette réorganisation, « nous ne pouvons encore vous en dire plus, n'ayant pas encore été briefés par la nouvelle direction », nous précise-t-on.

 

Les offres de reprise étaient au nombre de deux, c'est finalement monsieur et madame Sombret, un couple ayant travaillé dans l'industrie de la papeterie et qui s'était dit prêt à reprendre l'ensemble des 11 salariés restants, qui reprend la librairie. Suite à notre dernier article publié sur Le Bleuet, un lecteur évoquait des factures impayées, en commentaire. Contactée par ActuaLitté, une libraire confirme que « certains fournisseurs sont malheureusement lésés dans ce genre de procédure. Il est possible que tout le monde ne soit pas forcément payé, mais je n'en sais pas plus à ce sujet. »

 

À noter que de nouveaux horaires sont annoncés valables jusqu'au début des beaux jours : la boutique est désormais ouverte tous les jours (week-end inclus) de 10h à 18h, sauf le lundi où elle ouvre de 14h à 18h. « Alors qu'on se le dise, du Nord au Sud et en diagonale, des écrivains aux éditeurs, des passionnés aux intrigués : Le Bleuet est de retour, bien vivant et toujours aussi fou de livres qu'auparavant », se félicitent les libraires dans le communiqué.