La littérature à la télévision : Yétili, une émission pour enfants relève le défi

Cécile Mazin - 21.11.2016

Edition - Société - Yétili lecture jeunesse - France Télévisions littérature - émission livres jeunesse


C’est probablement la grande émission consacrée à la littérature jeunesse que l’on attendait : Yétili réunit des marionnettes, autour de la lecture de classiques de la littérature jeunesse, mais également de nouveautés. 26 épisodes sont prévus pour cette première saison. 

 

Nina, Léon et Yétili

 

 

Des personnages imaginaires pour guider les jeunes téléspectateurs dans des univers imaginaires. Le tout dans un décor de librairie, baptisée Au Yéti qui lit, pour familiariser les enfants avec ces espaces. L’idée de Séverine Gégauff-Lebrun, créatrice de l’émission, ne manque pas d’enthousiasmer. D’abord, parce qu’une pareille émission manquait dans le PAF. Ensuite... 

 

Yétili vise les plus jeunes, les très jeunes, considérant que « c’est dès la maternelle que l’expérience littéraire doit être transmise », indique Pierre Siracusa, directeur de l’animation pour France Télévisions. Un dialogue s’instaure entre le grand lecteur, Yéti, rendu sympathique et attendrissant, loin de l’image d’Abominable homme des neiges. À ses côtés, deux souris, Nina et Léon – incarnant les lecteurs.trices pour faciliter l’identification.

 

La première diffusion se fera sur France 4 à 13h20 ce 4 décembre, alors que le Salon de Montreuil touchera à sa fin, puis sur France 5 à compter du 17 décembre. « Une expérience ludique et structurante où chacun a un vrai rôle à jouer. Un jeu auquel, on le souhaite, tous les enfants auront envie de prendre part, quel que soit le livre, quel que soit le yéti... »

 

L’objectif premier de Yétili est de favoriser la diversité éditoriale, tentant de représenter une fraction au moins des milliers de titres publiés chaque année. « Nous sommes également attachés à une diversité temporelle en présentant à la fois des albums du patrimoine, des albums de fond, des classiques ainsi que des nouveautés. Nous privilégions les histoires et veillons à leur diversité thématique. Enfin, nous proposons des univers graphiques différents à la hauteur de la richesse de la création en littérature de jeunesse », assure Séverine Gégauff-Lebrun. Les marionnettes évoluant dans une librairie, l’ambiance est posée...

 

 

 

Et voici la liste des 15 premiers ouvrages qui seront racontés par les trois marionnettes : 

 

Émile est invisible, Vincent Cuvellier et Ronan Badel, Gallimard jeunesse

Qui a pris le dodolé de Zékéyé, Nathalie Dieterlé, Hachette jeunesse

Les Noëls d’Ernest et Célestine, Gabrielle Vincent, Casterman jeunesse

Grododo, Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo, Frimousse

C’est moi le plus fort, Mario Ramos, Pastel

Cache-cache dinos, Gaëlle Mazars et Jean-Baptiste Drouot, Hélium

L’Après-midi d’une fée, André Bouchard, Seuil jeunesse

Le chevalier de Ventre-à-Terre, Gilles Bachelet, Seuil jeunesse

Les Trois Boucs, Jean-Louis Le Craver et Rémi Saillard, Didier jeunesse

Moi devant, Nadine Brun-Cosme et Olivier Tallec, Père Castor-Flammarion

Pomelo grandit, Ramona Badescu et Benjamin Chaud, Albin Michel jeunesse

Poka et Mine, Kitty Crowther, Pastel

Princesse Flore et son poney Bouton d’Or, Philippe UG, Les Grandes Personnes

Victor qui pète, Dylan Pelot et Mathis, Chours

 

L’émission est réalisée en partenariat avec le CNL, Partir en livre et Paris Librairies.