La littérature classique russe s'invite dans le métro de Moscou

Julien Helmlinger - 03.11.2014

Edition - International - Métro - Russie - Moscou - Littérature russe


Les usagers du métro moscovite ne risquent plus de s'ennuyer lors de leurs trajets. Non seulement son design est considéré comme un chef-d'œuvre de l'art moderne, et voilà qu'une bibliothèque virtuelle vient se greffer au service de transport. Plus de 100 classiques de la littérature russe sont disponibles gratuitement au téléchargement. Les amateurs de lecture n'ont qu'à les sélectionner sur les quais de stations, en parcourant les étagères virtuelles, où ils peuvent scanner un code avec leurs appareils mobiles.

 

If only London was like this!

CC by 2.0 par wathleydude 

 

 

La bibliothèque virtuelle est déjà disponible en ligne, ou via les bus, tramways et autres trolleybus de Moscou, s'étend ainsi dans le métro. Et parmi les géants de la littérature russe ayant été inclus au catalogue on retrouve notamment les Gogol, Dostoïevski, Pouchkine, Tchekhov, Gorky, Tourgueniev ou encore Tolstoï...

 

La ville comprend 195 stations de métro, et toutes ne sont pas encore équipées pour offrir le service. L'initiative livresque s'adressera à terme aux quelque 2490 millions de passagers voyageant dans le métro chaque année, et récolte déjà certains retours des usagers. 

 

Ainsi pour Tanya Kerekelitsa : « L'idée est excellente. C'est très facile à utiliser dans le métro parce qu'on n'a pas besoin de s'inscrire. Le choix est encore assez limité pour l'instant, mais, si on pouvait ajouter certains auteurs modernes ou étrangers, cela serait tout simplement génial. Je serais même prête à payer un peu d'argent. »

 

Justement, les habitants sont invités à faire leurs suggestions d'ajoutes de titres. En revanche, l'enseignant en politique, Ilya Chipiga confie qu'il préfère lire sur support papier, « mais tout le monde aime des choses différentes. Vous ne pouvez pas rendre tout le monde heureux. [...] L'essentiel est vraiment de simplement donner envie de lire aux gens ».

 

Tandis que le métro moscovite offre gracieusement l'accès Wi-Fi dans l'ensemble de ses rames d'ici la fin de l'année 2014, l'initiative artistique du moment se sera voulue au diapason numérique.