La littérature jeunesse, un domaine crucial pour la librairie indépendante

Antoine Oury - 20.11.2019

Edition - Librairies - littérature jeunesse librairie - litterature jeunesse meilleures ventes - librairies ventes livres


L'ouverture imminente du Salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) place la littérature jeunesse au centre de l'attention, mais les libraires sont depuis longtemps au fait de ce que représente ce domaine au sein de leur offre. Le Syndicat de la librairie française présente ainsi un palmarès des ventes de livres pour enfants et adolescents au sein des librairies indépendantes.

London Book Fair 2018
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


« Parmi les meilleures ventes jeunesse 2019, on trouve des coups de cœur récents, fortement défendus en librairie (Midi Pile, L'enfant et le renard, Dix), mais surtout des “nouveaux classiques” devenus incontournables chez les jeunes lecteurs », analyse le réseau Librairies Indépendantes, qui réunit 3000 points de vente. Cette appellation « nouveaux classiques » recouvre les ouvrages de la saga Harry Potter de J.K. Rowling, mais aussi La Couleur des émotions d'Anna Llenas ou encore les Histoires du soir pour filles rebelles d'Elena Favilli et Francesca Cavallo et la collection des 100 épisodes de la mythologie grecque.

La BD pèse également dans le secteur de la jeunesse avec des séries au long cours, dont les parutions sont particulièrement suivies par les parents et enfants : Mortelle Adèle, Les Carnets de Cerise, Les Enfants de la Résistance ou encore Anatole Latuile, cite le réseau dans son communiqué.

Dans la foulée du grand succès La Couleur des émotions, publié en France par Quatre Fleuves en 2014 dans une traduction de Marie Antilogus, de nombreux ouvrages ont vu le jour, ayant tous pour thème l'émotion : Les Émotions de Gaston de Aurélie Chien Chow Chine (Hachette), Les Cahiers Filliozat d'Isabelle Filliozat (Nathan) ou encore Le petit théâtre des émotions de Stéphanie Couturier et Maureen Poignonec (Gründ), pour ne citer qu'eux.

Autre tendance forte de la littérature jeunesse en 2019, l'environnement, la nature et la protection de la planète, aussi bien en album qu'en roman, avec L'Anthologie illustrée de la nature extraordinaire d'Angela Rizza et Daniel Long, traduit par Aude Fondard et Judith Strauser (Auzou) et Ne change jamais !, de Marie Desplechin (École des Loisirs).

Selon les données de l'Observatoire de la librairie (qui réunit les ventes de 250 librairies de France et de Belgique) et du SLF, 14 % des livres vendus en librairie sont des livres pour la jeunesse, ce qui en fait le deuxième secteur après la littérature (17 %). Le secteur jeunesse progresse en 2019, avec + 1,7 %. La progression des librairies sur la même période est de + 7,3 % (+ 2,5 % hors scolaire, portée notamment par la bande dessinée et les sciences humaines). 
 
Les ventes réalisées dans le domaine de la littérature pour la jeunesse ont augmenté de 2,1 % en 2019, avec la ventilation suivante : 4,6 % pour les albums, 1,6 % pour les romans et 4,2 % pour les documentaires.

La saisonnalité des ventes de livres pour la jeunesse reste toutefois très forte, ce qui implique des périodes cruciales pour le chiffre d'affaires des libraires. 28,4 % des ventes sont ainsi effectuées entre novembre et décembre, et 17,5 % sur le seul mois de décembre.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.