La loi du business selon le rappeur 50 Cent : un vrai Machiavel

Clément Solym - 23.07.2009

Edition - Les maisons - loi - business - 50


C'en serait drôle, si ce n'était pas tragique. On pencherait même pour le non-sens, ou même l'absurde, attendu qu'il est défini comme du tragique qui s'ignore... Mais soit. Les éditions Profile Books publieront prochainement une livre du rappeur 50 Cent, connu pour avoir pris plusieurs balles sans en mourir, et qui se veut une sorte de manuel du Machiavel moderne. (9 en tout, manifestement...)

Écrit en collaboration avec Robert Greene, l'ouvrage ne sortira qu'en septembre, mais commence déjà son petit bonhomme de chemin. Ce « manifeste du XXIe siècle » veut montrer comment le « jeu puissant du succès peut être tourné à votre avantage ».

En se reposant sur les traditionnels clichés des gangsters, des prostitués et des artistes de hip-hop, explique l'éditeur, le rappeur, 50 Cent établit les relations qui existent entre les domaines artistiques et commerciaux. Les tables de la loi qu'ils présentent sont autant de commandements pour devenir un stratège et un maître dans les domaines. 50 Cent aurait vendu plus de 30 millions d'albums dans le monde tout de même...

Présent dans la liste des célébrités et artistes les plus riches, établie par le magazine Forbes, l'éditeur s'est immédiatement dit que 50 Cent avait quelque chose à dire... L'essentiel réside en quelques mots : nos peurs sont une prison, il ne faut être que soi-même, concentrez-vous sur ce que vous souhaitez... et ayez toujours un plan B...

Machiavelique, hein ?