La machine à écrire de Cormac McCarthy aux enchères

Clément Solym - 03.12.2009

Edition - Economie - machine - écrire - mccarthy


La machine à écrire portative de Cormac McCarthy va être vendue aux enchères demain par la maison Christie's à New-York.

L'écrivain a acheté cette Olivetti Lettera 32 en 1963 pour 50 dollars. Elle l'aura accompagné durant presque 50 ans et c'est sur celle-ci que l'écrivain a écrit tous ses livres. McCarthy a accepté de s'en séparer quand un ami lui a proposé de lui acheter une une nouvelle Olivetti.


Sa valeur est évaluée entre 15 000 dollars et 20 000 dollars (environ entre 10 000 euros et 13 000 euros). Les produits de la vente seront reversés à l'institut de recherches scientifiques Santa Fe Institute du Nouveau-Mexique (l'État natal de l'écrivain).

L'écrivain a indiqué : « J'ai tapé sur cette machine à écrire chaque livre que j'ai écrit, dont trois qui n'ont pas été publiés. Dont tous mes projets et correspondances. Ce que j'estimerais à environ 5 millions de mots sur une période de 50 ans ». L'écrivain affirme aussi ne jamais l'avoir lavée si ce n'est avoir soufflé la poussière avec un tuyau de station-service.

Parmis les ouvrages tapés sur cette machine ont compte donc No contry for old men dont l'adaptation en film a remporté quatre oscars en 2007. Cette même année, il obtenait le Prix Pulitzer pour The Road (La Route). Ce dernier roman a été adapté en film. Il est sorti hier dans les salles obscures françaises. Allez voici la bande annonce, pour vous donner une idée du film.


Crédits photo : Christie's