La maison d’édition associative Gatuzain fête ses dix ans

Clément Solym - 21.02.2008

Edition - Les maisons - Gatuzain - maison - édition


Même si le créneau des éditions associatives est difficile à tenir, Gatuzain entend bien demeurer encore longtemps et se développer en 2008. Avec cette nouvelle campagne, la maison d’édition espère recruter un public plus large.

Un fonctionnement particulier mais qui a fait ses preuves

Le fonctionnement de Gatuzain repose sur des souscriptions, avec des ristournes d’environ 25% par ouvrage, outre une diffusion en librairie assurée par Elkar dans son réseau. Les abonnés reçoivent quatre livres par an au prix de douze euros chacun. On se rapproche du système « France Loisirs » mais appliqué au statut associatif basque.

Gatuzain se présente comme « une maison d’édition différente, porteuse de saveurs sociales, au service de la construction d’Euskal Herria » (le Pays basque en tant qu’aire culturelle clairement définie).

Pour Mari Otxandi, qui publiait il y a quatre ans chez Gatuzain Palestine, chronique d’une occupation, et qui a désormais rejoint l’équipe de sept bénévoles de l’association, cette maison d’édition tranche avec l’industrie du livre et autorise « d’autres pistes de pensée », en marge des circuits commerciaux.

En dix ans, une centaine d’auteurs (écrivains, photographes, dessinateurs) ont ainsi contribué à faire fonctionner les éditions Gatuzain, au fil de 46 livres.

Une ouverture internationale

La ligne éditoriale s’articule autour d’une « communication entre les luttes », formule qui s’approche du slogan pour cette maison d’édition. Ce sont ainsi différents ouvrages sur l’Irlande, la Bretagne, l’Argentine ou le Maghreb qui ont été publiés ces dernières années.

Gatuzain publiera prochainement un livre-entretien avec le cinéaste indépendantiste Pierre Falardeau. Un livre qui fait suite à une rencontre avec les Éditions du Québécois, en octobre dernier, et l’idée d’un partenariat.Contre deux ouvrages sur le Pays Basque parmi un large choix, Gatuzain a donc pu passer commande de ce livre. Une manière pour la maison d’édition basque d’ouvrir ses horizons et d’en faire profiter ses lecteurs.

Le livre suivant permettra de faire de même, avec un regard résolu vers le Maghreb. A la demande générale, après la publication l’an passé de Sois forte Lucia, le premier succès de Marie-José Basurco, L’exilée sera réédité à un millier d’exemplaires. Et pas seulement chez Gatuzain puisqu’une association d’écrivains marocains a décidé également d’en assurer l’édition en arabe.

Vaste programme pour 2008

Ce ne seront pas moins de deux livres en français et deux livres en basque qui sont prévus. Jusqu’en mars 2009, les publications de Gatuzain sont déjà sur les rails. Les abonnés vont donc d’abord recevoir, en juin prochain, L’exilée de Marie-José Basurco.

En septembre, les Contes de Grimm seront à l’honneur, avec un CD en basque. En décembre, un autre livre en basque écrit par un collectif d’insoumis, racontera l’Histoire de l’antimilitarisme au Pays Basque. Enfin en mars, Antonio Palomar présentera Les savoirs d’Hygie, un livre guide sur la prévention des maladies et l’éducation sanitaire, tout en sympathie et en pédagogie.

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le site de la maison d’édition associative. Vous découvrirez aussi le sens du nom choisi par cette association.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.