La maison d'édition d'Amazon France a un éditeur, Clément Monjou

Clément Solym - 16.03.2015

Edition - Les maisons - Clément Monjou - Amazon Publishing France - livres numériques


L'absence d'Amazon au Salon du livre de Paris en 2013 avait été rapidement gommée par le grand retour en 2014. La Communication était centrée sur Kindle Direct Publishing, le service d'autopublication. Cette année, en plus de cette solution, la firme américaine inaugurera la création de sa filiale éditoriale, Amazon Publishing France. Et le grand lauréat est...

 

 

Clément Monjou

 

 

Clément Monjou. L'ancien blogueur de eBouquin.fr, recruté par Amazon voilà plus de deux ans, deviendra le Senior Editor Original Manuscripts. Recruté en février dernier, c'est à lui que reviendra la responsabilité de façonner l'identité éditoriale de la maison d'édition, annonce Marie-Pierre Sangouard, dans un entretien accordé à Éditions Multimédi@

 

La directrice des contenus Kindle d'Amazon France précise que les deux premiers titres, traduits de l'anglais, ont été sortis, le 10 mars dernier. 

  • Hackeur et contre tous, de Dave Bushi (Antoine Bargel, traducteur)
  • Ladden et la lampe merveilleuse, de Stéphanie Bond (Abigaïl Tal, )

« Il reporte à Dominic Myers, responsable Europe d'Amazon Publishing et a pour mission de découvrir des ouvrages de qualité à traduire et à publier en langue française », insiste Marie-Pierre Sangouard. Pas question, pour le moment, de rêver : la filiale éditoriale ne s'intéressera pas tout de suite aux manuscrits français, et misera tout sur les œuvres américaines. 

 

Trois autres titres sortiront d'ici à la fin du mois. « Notre objectif est de publier des fictions issues de genres variés tels que les thrillers, la littérature sentimentale et la science-fiction », assure-t-elle. 

Responsable du marketing des contenus Kindle entre novembre 2012 et mai 2014, Clément Monjou a été par la suite en charge du développement du magasin d'applications d'Amazon. 

 

Aujourd'hui, le service Kindle Direct Publishing compte 600.000 auteurs, au niveau mondial et l'offre de livres numériques compte 175.000 titres en français, dont 4000 classiques gratuits. « Parmi les freins, on peut noter la faiblesse du catalogue disponible en langue française par rapport à l'offre papier, et des prix qui peuvent paraître élevés pour les lecteurs : par exemple, certains ouvrages ont un prix numérique supérieur à celui de leur équivalent papier », note-t-elle.  

 

Il est à noter que le recrutement se sera donc opéré en interne, et pas en externe – libre à chacun d'interpréter le choix de la firme.