La maison d'édition Les Allusifs se redresse après une faillite

Antoine Oury - 02.10.2013

Edition - Les maisons - Les Allusifs - Lise Bergevin - faillite


Il y a un peu moins d'un an, la maison d'édition québécoise Les Allusifs annonçait, morose, sa mise en faillite sur Facebook, sans annoncer de reprise à court, moyen ou long terme. Propriété à 55 % des éditions Leméac, dirigées par Lise Bergevin, elle a finalement pu reprendre ses activités ce mois-ci, sous l'administration de cette dernière.

 

 

 

Limonade et autres nouvelles, recueil de rentrée des Allusifs

 

 

La maison subissait les effets d'un passif de près 800.000 $ canadiens, et les voyages en Europe de la précédente dirigeante Brigitte Bouchard étaient plutôt mal perçus à un moment où les comptes étaient tangents. « La situation financière des Allusifs est modeste, mais sécurisée et fiable.  La restructuration des activités et du fonctionnement permettra à l'entreprise d'assurer un programme éditorial fidèle à ses origines, soit la publication d'ouvrages d'auteurs européens et canadiens, en langue française et en traduction », nous explique Lise Bergevin, contactée par mail.

 

Peu après la mise en faillite, la maison avait lancé un appel à tous ses amis libraires francophones et anglophones : sans elles, « ce projet éditorial ne serait tout simplement pas possible » souligne Lise Bergevin. Du côté de la rémunération des auteurs, une remarque : « La très grande partie des redevances dues aux auteurs avait été payée en juin et juillet 2012.  La deuxième partie était prévue pour décembre 2012 et janvier 2013.  Malheureusement, la faillite est intervenue en septembre 2012 », sans qu'il ne soit précisé si cette deuxième redevance a depuis été honorée.

 

Par ailleurs, la maison a bénéficié d'une restructuration : une éditrice européenne, Florence Robert, en poste à Paris;  un éditeur canadien, Jean-Marie Jot, en poste à Montréal et un directeur général, Pascal Genêt, en poste à compter du 16 octobre 2013 rejoignent les rangs des Allusifs. Diffusion et distribution sur le territoire européen seront toujours assurées par Actes Sud, tandis que Gallimard Canada se chargera de ces tâches outre-Atlantique.

 

« Le développement et le rythme des parutions s'accorderont au contexte du marché du livre littéraire et  à la capacité financière de l'entreprise », termine Lise Bergevin, mais le programme éditorial 2013-2014 est déjà bien fourni, avec 7 parutions, dont Limonade et autres nouvelles, de Timothy Findley, en librairie le 16 octobre prochain.