La maison de la poésie devient “Comme un bal de fantômes”, avec Eric Poindron

Clément Solym - 10.01.2018

Edition - Société - Comme un bal de fantômes - poésie Eric Poindron - maison poésie paris


Avec son recueil, Eric Poindron nous mène, avec une belle érudition, dans un univers de jardins peuplés de chats, de livres, de poètes, de fantômes... Plus qu'un livre poétique, c'est une ode à la poésie elle-même, avec ses hommages et ses collections de merveilles. Et les lecteurs pourront bientôt s'en rendre compte en direct.

 

 

Poète, collectionneur, curieux, bibliophile, Eric Poindron poursuit son exploration littéraire dans de nombreux et singuliers horizons.

Dans Comme un bal de fantômes - Meilleur recueil poétique 2017 - La Cause Littéraire -, il propose un livre de poésie sous la forme d’une conversation avec les poètes aimés, comme s’il parcourait en vers libres les travées de sa bibliothèque personnelle : on y croise Cendrars, Nerval, Larbaud, Brautigan, Perros et bien d’autres dans des textes ouverts au flux de la vie et de la pensée, à ses accidents et ses épiphanies.
 

L'étrange Questionnaire d'Éric Poindron :
Ceci n’est pas un livre


Dans le même temps, des paysages enneigés et des souvenirs d’enfance resurgissent, et une vie se dessine. Pendant une soirée, Eric Poindron fera entendre cette poésie portes grandes ouvertes, et fera sans doute revivre quelques fantômes, en partageant son goût pour les livres et auteurs rares, les histoires étranges et les émotions simples.

Rendez-vous à la Maison de la poésie, le 7 février, à 19h




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.