La maison de Ray Bradbury vendue pour 1.760.000 $ en démolition

Julien Helmlinger - 15.01.2015

Edition - International - Ray Bradbury - Science-fiction - Immobilier


Décédé en 2012, Ray Bradbury vivait depuis une cinquantaine d'années dans sa maison de Cheviot Hills, à l'ouest de Los Angeles. Après le décès de l'auteur culte de la SF, la bâtisse qui hébergeait toujours son lot de témoignages, comme ses bibliothèques intégrées, a été mise en vente au tarif initial de 1.495.000 $. Elle a finalement trouvé un acquéreur pour 1.760.000 $ au cours du mois de juin 2014. Le 30 décembre, un permis de démolition était délivré.

 

 

Ce week-end, un fan du nom de John King Tarpinian s'est rendu en pèlerinage dans le quartier après avoir appris par ses amis que le permis de démolition avait été délivré au nouveau propriétaire. Il a pris des photos du chantier, qu'il a partagées via le site File770, dédié aux amoureux de SF. Passionné, il a confié quel fut son désarroi, en découvrant les dégats et discutant de l'auteur avec les passants.

 

A ses yeux, l'argent l'aura probablement une nouvelle fois emporté sur la culture.