La marketplace d'Amazon “extrêmement préjudiciable ” à l’industrie du livre

Clément Solym - 16.01.2020

Edition - Justice - Commission européenne enquête - Amazon enquête concurrence - marketplace Amazon concurrence


Brexit or not Brexit, qu’importe : l’association des libraires du Royaume-Uni vient de saisir la Commission européenne. Elle intervient dans l’enquête en cours, portant sur la marketplace d’Amazon. Le message se résume fort bien : le fonctionnement de l’entreprise américaine est « extrêmement préjudiciable » à l’industrie du livre.


 

Depuis juillet 2019, la Commission européenne se préoccupe d’un « éventuel comportement anticoncurrentiel », instauré par Amazon. La procédure d’examen ouverte fait suite à l’enquête préliminaire de septembre 2018, et confirme qu’il y a bien un sujet. Plusieurs points doivent d’ailleurs être examinés : les accords conclus entre les vendeurs et la firme, le rôle des données ou encore leur utilisation.

Dans ce combat, la Booksellers Association a décidé d’apporter sa contribution. Elle émane de ses membres, et démontre que l’utilisation des données que collecte la firme va bien au-delà du simple fonctionnement de la marketplace.

Le document fourni indique en effet qu’au cours des dernières années, la marketplace a pris une place colossale. Et ce, « grâce à une stratégie commerciale conçue pour saper et éventuellement élimer la concurrence ». Que l’on parle d’ailleurs de livres papier ou numériques.

Une méthodologie déployée sur l’ensemble des secteurs de la vente au détail, bien entendu. Cependant, les conséquences pour la librairie et l’édition s’avèrent « particulièrement pernicieuses étant donné l’importance des livres », à différents niveaux de la société.
 
Meryl Halls, directrice de la BA assure de la très bonne volonté de l’organisation à l’égard de la Commission européenne, espérant que cette dernière prendra « des mesures urgentes ». 

Pointant le pouvoir que détient à ce jour l’entreprise, « sans précédent », elle insiste sur les stratagèmes d’Amazon. Les tarifs carnassiers d’Amazon et sa position de monopsone le rendent tout puissant : la marketplace représente en effet un demandeur unique, face à une offre pléthorique de vendeurs. 

De son côté, la firme jure qu’elle coopère avec bienveillance et fournit à la Commission européenne les documents demandés. Le tout en « travaillant dur pour soutenir les entreprises de toutes tailles et pour les aider à se développer ».

Rappelons également qu’une dizaine de jours après l’ouverture de l’enquête européenne, le Département de la Justice américain ouvrait la sienne, portant plus largement sur les GAFA.



via The Bookseller


Commentaires
Je sais pas comment est le marketplace Anglais mais ici c'est généralement plus cher, ex avec Stop!! Hibari-kun! (Manga du Jour) : vendu par Amazon pour 18€ plus 0,01€ de FDP et 2 libraires prennent eux 3,50€ ou 5,99€ de FDP ; ou vendu par un des escrocs du marketplace en occaz pour 20,58€ + 2,99€ de FDP.

Et c'est pareil pour quasiment tout...
Pour les prix ça semble pareil en UK donc je pense pas à un succès fou du Marketplace d'Amazon pour le livre Anglais
J'ai trouvé hier par hasard qu'une autre profession voulait un PU : les kiosquiers voir (voir l'Association pour l'Avenir des Diffuseurs de Presse) et je remarque l’énorme différence de traitement entre eux et les libraires (pourquoi eux doivent être défendu et pas les kiosquiers ou les videoclubs ?), peut être l'explication tient en un seul point l'antiaméricanisme primaire contre Amazon (alors que la Fnac fonctionne de la même manière).
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.