La médiathèque des Capucins, cathédrale du livre à Brest

Auteur invité - 21.06.2017

Edition - Bibliothèques - médiathèque Capucins livre - Brest livre lecture - Brest Capucins médiathèque


Avec 120 000 documents en accès libre (350 000 en réserve), 9 700 mètres carrés, 900 places assises, une centaine de postes informatiques, un auditorium, une salle d’exposition et un café, la médiathèque François Mitterrand - Les Capucins est le plus imposant équipement de ce type dans l’ouest de la France. 

 

Médiathèque des Capucins © Michel Coquil
 

 

Elle a ouvert sur l’emplacement des ateliers des Capucins, domaine militaire de construction navale, restitué à la Ville de Brest. Elle a été inaugurée officiellement par le Président Hollande, le 15 février. Auparavant, les portes ouvertes au public, les 7 et 8 janvier, avaient donné lieu à une incroyable cohue, avec 40 000 visiteurs. 

 

Accessible en tramway et grâce au téléphérique qui vient de voir le jour, c’est tout un nouveau quartier qui s’ouvre au cœur de la ville, sur une presqu’île en forme de belvédère. Annoncé par la municipalité comme lieu de mixité sociale, les Capucins se veulent un futur quartier d’habitations, d’affaires et de culture. Le pari est de mêler ici culture et économie, équipements publics et privés (design, audiovisuel, édition, publicité, numérique...).

Et la médiathèque y apparaît comme pôle d’attraction. Conçue dans l’esprit du troisième lieu, celui du lien social, elle est organisée en cinq départements. Dans la grande nef, si impressionnante, se trouvent l’accueil, le département Vie et citoyenneté, avec un forum dédié à l’actualité, aux enjeux du monde contemporain et à la vie quotidienne, ainsi que les espaces d’animation.
 

Une programmation variée et intergénérationnelle


Ensuite, on trouve au rez-de-chaussée la jeunesse et le numérique, la mezzanine, pour les jeux vidéo, et à l’étage, les arts, la littérature, le patrimoine, Bretagne et mer. Des espaces de travail ont été prévus, pour des utilisations individuelles ou en groupe. Une information sur les métiers et la formation est proposée en partenariat avec les acteurs sociaux, ainsi que des formations à l’utilisation des outils numériques. Le programme culturel (expositions, rencontres, spectacles, lectures, projections, ateliers) se veut varié et intergénérationnel.

Les publics en situation de handicap n’ont pas été oubliés, avec une signalétique, un mobilier et un accueil adaptés. 83 personnes travaillent sur place : 40 bibliothécaires, 7 agents d’entretien, 6 relieurs, 30 employés support du réseau des bibliothèques. 
 

La médiathèque des Capucins se veut un complément du réseau des bibliothèques de quartier, dont on connaît le dynamisme, à Brest (1,3 million de prêts par an). On peut d’ailleurs y emprunter des ouvrages et les rendre dans son quartier, ou l’inverse. Elle est ouverte du mardi au vendredi de 12 h 30 à 18 h 30, le samedi de 10 h à 18 h et le dimanche, de 14 h à 18 h. L’abonnement est fixé à 13 euros pour les Brestois, 28 euros pour les autres (gratuit pour les moins de 25 ans, les étudiants et demandeurs d’emploi).

On y apprécie la lumière naturelle (200 baies vitrées), l’espace, le mobilier géant en bois, l’acoustique soignée et l’identité industrielle du lieu, intégrée dans le projet de l’architecte Patrick Rubin, avec les anciennes machines de l’arsenal, cher à la mémoire des Brestois. 

 

en partenariat avec Livre et lecture en Bretagne